1

Publié le 07/12/2007 à 11:32
Édité le 07/12/2007 à 11:32

Falling By The Wayside 15,5/20

Après l'incompréhension qui avait suivi la sortie de Phénix en 2005, on pensait les Watcha au fond du trou. Avec la sortie de Falling By The Wayside, les nouveaux membres du Team Coriace renaissent de leurs cendres, et avec la manière.
Oubliées les chansons pop, Falling By The Wayside marque le retour des grosses guitares et de la double pédale. The Boggeyman met tout de suite dans l'ambiance, une atmosphère malsaine et lourde, portée par un Bob qui fait la preuve sur ce titre de ses possibilités vocales. Bastard Being et Rock'n'roll kids prennent la suite avec une puissance inouïe, qui préfigure des lives mémorables. Paroxysme de la vénère, Sam 5 est un modèle du genre, avec des changements de rythmes familiers du groupe. Qui dit retour à des gimmicks plus métal dit retour à l'anglais, que Bob avait mis de côté au début pour le français. Bien sûr les deux Sam sont en français, tradition oblige.
Après le départ de Keuj et Pendule, la nouvelle section rythmique donne une bouffée d'air au groupe, avec un nouveau groove derrière les fûts en la personne de Banja, un ancien fan qui passe de l'autre côté de la barrière. La technicité des anciens albums fait place à une efficacité redoutable, et quand les deux guitaristes se mettent aux lignes mélodiques (Sam-La vie des ténèbres, Inside, Blue), le résultat est tout aussi convaincant. La production est digne de nos cousins d'outre-atlantique, Fred Duquesne a encore fait des petits miracles pour donner une puissance qu'on a pu retrouver notamment dans Une somme de détails des Mass Hysteria : en clair, une grosse claque dans ta gueule (à écouter au casque pour s'en rendre compte).
Au final, le dernier effort des Watcha met les points sur les "i" et comme dirait Thomas d'Aqme : « c'est le retour des riffs dégueulasses et des grands coups pieds dans la gueule ». Amen.

> Commenter le blog. Tags :

1