Publié le 12/04/2009 à 22:04
Édité le 12/04/2009 à 22:04

Interview avec Oddbjorn, co-réalisateur de "Murder + Art + Norway = Tourism"

Au cours du Inferno Festival, de nombreux films ont été projetés, dont "Murder + Art + Norway = Tourism", un documentaire qui suit un couple de lesbiennes originaire des États-Unis, venant spécialement en Norvège pour visiter les lieux mythiques de l'histoire du black métal en Norvège. Rencontre avec un des réalisateurs du film, Oddbjorn.

OddbjornSalut ! On va commencer par les présentations...
Je m'appelle Oddbjorn et je suis un réalisateur indépendant ici à Oslo. Je fais surtout des clips pour les groupes de métal d'ici et j'ai participé à la réalisation de deux documentaires sur le black métal en Norvège.

"Murder + Art + Norway = Tourism", ton dernier documentaire, a été projeté deux fois pendant l'Inferno Festival. Quelles ont été les réactions ?
On a eu un peu de tout. Certains nous ont dit qu'ils n'ont pas aimé car ils pensaient qu'on voulait se moquer des deux personnages principaux, alors que ce n'était absolument pas l'objectif. Mais la plupart des retours ont été très positifs.

Quelle est l'idée derrière "Murder + Art + Norway = Tourism" ?
Je n'ai pas vraiment travaillé sur la partie précédent l'enregistrement du documentaire, mais le réalisateur principal était très intéressé par le tourisme black métal ici. Il y a vraiment beaucoup de touristes qui viennent ici uniquement pour visiter les lieux historiques du black métal Norvégien. C'est une autre sorte de tourisme, du genre "Bienvenue dans l'underground Norvégien" (rire).

Les deux protagonistes avaient-ils la même attitude face caméra et en dehors ?
Oui ! En tant que cameramen, je peux t'assurer que pour elles je n'étais presque pas là. On a bien fait connaissance et elles ont simplement agi le plus naturellement possible. Elles ne jouaient pas du tout, il n'y avait aucune différence quand j'éteignais la caméra.

Est-ce que les touristes black métal lambda, qui ne font pas l'objet d'un documentaire, auraient pu contacter les mêmes personnes et aller aux même endroits ?
Non, parce qu'il faut connaître les personnes d'abord, savoir où se trouvent les lieux en question, et ce serait bien trop de temps de recherche et bien trop d'argent à dépenser. C'est pratiquement impossible de faire la même chose sans avoir de connaissances dans le pays, des personnes à qui demander des infos. C'est pour ça qu'avoir une caméra facilite le travail. Il suffit d'appeler n'importe qui et la plupart du temps ils acceptent volontiers de parler à la caméra.

Que représente la scène black métal aujourd'hui en Norvège ?
Pas grand chose à vrai dire, rien du tout en fait, la plupart des gens ne s'en préoccupent pas. Tu vois en ce moment c'est le Inferno Festival et les journaux préfèrent parler de la météo parce que les Norvégiens partent dans les montagnes faire du ski, une sorte de tradition. Mais la scène black métal est bien là !

Qu'est-ce qui a changé depuis les prémices de la scène black métal en Norvège aux alentours des années 90 ?
C'est bien plus important aujourd'hui bien entendu, plus étendu. À l'époque c'était vraiment confidentiel. Aujourd'hui les CD de black métal sont chroniqués dans les magazines, le respect pour cette forme d'art est aussi beaucoup plus important. En même temps il y a beaucoup de gens qui posent ces questions, et pour moi c'est pas justifié. C'est un genre musical, avec beaucoup de mythes, ok, mais c'est simplement un genre musical.

Quelle est alors la spécificité du black métal Norvégien ?
C'est le résultat d'éléments historiques et géographiques uniques, et puis un tout un ensemble de facteurs complexes liés à la société Norvégienne. Le principal étant ce lien très fort avec la mythologie Scandinave.

> Commenter le blog. 1 commentaire  Tags :

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

le 13/04/09 à 11:56 Par Ted

[-] Re: Interview avec Oddbjorn, co-réalisateur de "Murder + Art + Norway = Tourism"

Ted
Ted - 8948 msg
Terrier : F-C / Qc / IdF

Bon boulot Pierre pour tout le Inferno !
--
Oui, j'fenec et j'arrive...

Répondre Citer

 

Index Revenir en haut de page