Publié le 24/02/2008 à 15:29
Édité le 24/02/2008 à 15:29

Le Heavy metal classique

"Le heavy metal avec un grand H : le meilleur des groupes de la NWOBHM, et tous ceux qui se sont montrés capables de porter des tubes aussi énormes que le mont Olympe. Un raz de marée de combos en tournée, plus intrépides que jamais, s'est abattu sur l'Amérique, bouleversant la vie des ados. Les gamins avaient des d'ordinateurs, des jeux vidéos et des piles de cassettes explosives qu'ils écoutaient dans leurs Walkman, les oreilles déchirées par ces sons futuristes lancés à grande vitesse. Tandis que AC/DC et Black Sabbath restaient toujours aussi primaux, sombres et brillants, Def Leppard, Iron Maiden et Judas Priest transformaient l'harmonie à deux guitares en science aérospatiale, créant tout un nouveau lexique du heavy metal. Leurs chansons racontaient des histoires vraies et effrayantes, et les musiciens n'étaient pas là pour plaisanter : finis les blousons à frange, la mode était maintenant aux tenues synthétiques moulantes ornées de clous et de pointes en métal. Quelque part là dessous se devinaient encore des riffs rock, mais en 1984, le heavy metal avait largement dépassé le point de non retour.

Secouez-vous la tête:

AC/DC, Back in black (1981)
AC/DC, For those about to rock, We salute you (1981)
Black Sabbath, Heaven and Hell (1980)
Black Sabbath, Mob Rules (1981)
Def Leppard, Hign'n'dry (1982)
Dio, Holy Driver (1983)
Iron Maiden, Number of the beast (1982)
Iron Maiden, Piece of Mind (1983)
Judas Priest, Screaming for vengeance (1982)
Judas Priest, Defenders of the Faith (1984)
Queensrÿche, Queensrÿche EP (1983)
Saxon, Power & the glory (1983)
Scoprions, Blackout (1982)"

> Commenter le blog. Tags :

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page