Publié le 24/02/2008 à 14:23
Édité le 24/02/2008 à 14:23

Le Punk Rock

"Brève poussée d'enthousiasme destinée à renverser la scène rock désabusée, le punk rock a envahi Londres, New York puis Los Angeles, abandonnant les expérimentations musicales pseudo-scientifiques pour des effets essentiellement visuels. Le punk étaient avant tout une affaire de look; en fait, sans leurs cheveux oranges et leurs crânes rasés, rien n'aurait distingué les Sex Pistols ou les Clash des autres groupes qui jouaient dans les pubs. EN Californie, sous le gouverneur Reagan, les marginaux de Black Flag, Germs et X ont prouvé qu'il existait autre chose que le soleil et le beach volley, attaquant les idéaux hollywoodiens dans leurs chansons menaçantes. La scène new-yorkaise était plus intellectuelle, si l'on excepte le groupe qui a fait le plus parler de lui, les minimalistes légendaires et percés des Ramones. Tous vêtus des mêmes jeans et blousons de motards, ils faisaient continuellement référence à Black Sabbath.

Classiques à crête:

Black Flag, Evrything went back (1982)
The Clash, The Clash (1979)
The Damned, Damned Damned Damned (1976)
The Fall, Live at the WItch Trials (1979)
Germs, GI (1979)
Plasmatics, New Hope for the Wretched (1980)
Ramones, Ramones (1976)
Ramones, Rocket to Russia (1977)
Sex Pistols, Never Mind The Bollocks, Here's the Sex Pistols (1977)
X, Los Angeles (1980)"

> Commenter le blog. Tags :

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page