Publié le 24/02/2008 à 14:08
Édité le 24/02/2008 à 14:08

Le Protometal

"Les petits nouveaux de la fin des seventies ont découverte le heavy metal dans les recoins inexplorés des empreintes laissées par les dinosaures du hard rock. Bien avant eux, Kiss et AC/DC avaient condensé ce qui s'était fait de plus important jusque-là pour créer des hymnes à taille humaine. Judas Priest et Scorpions avaient apportés les duos de guitare électrique, créant une nouvelle dimension qui deviendrait la base de toute l'écriture du metal. Même s'ils ressemblaient à des hard-rockeurs, ces groupes ont été à l'origine d'un genre nouveau. Leurs paroles étaient moins abstraites, plus en lien avec ce qui se passait dans la rue. Au fur et à mesure qu'ils ont gagné en maturité dans la décennie qui a suivi, un par un ils ont laissé derrière eux les habits encombrants du hard-rock pour rejoindre le territoire du heavy metal.

Traces de Heavy:

AC/DC, If you want blood, You've got it (1978)
Bloodrock, 3 (1971)
Judas Priest, Sad Wings of destiny (1976)
Kiss, Double platinium (1978)
Led Zepplin, Presence (1976)
New York Dolls, New York Dolls (1973)
Rainbow, Rising, (1976)
Runaways, Queen of noise (1977)
Scorpions, In Trance (1975)
Thin Lizzy, Jailbreak (1976)
Robin Trower, Live (1976)
UFO, Light Out (1977)"

> Commenter le blog. Tags :

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page