Publié le 28/11/2005 à 13:51
Édité le 28/11/2005 à 13:51

Domino

Domino

Année : 2005
Réalisation : Tony Scott
Scénario : Richard Kelly

domino afficheAprès un passage à vide artistique dans les années 90 (Jour de tonnerre, Le Dernier Samaritain, The Fan), Tony Scott, réalisateur culte de Top Gun et du Flic de Beverly Hills a effectué un retour en grâce spectaculaire, en 1996, en réalisant Ennemi d'état. Revenu dans le cercle des réalisateurs qui comptent à Hollywood, Tony Scott a alors enchaîné avec Spy Game et un épisode de la série de courts-métrages publicitaires commandée par BMW (The Hire : Beat the devil). Deux productions où le réalisateur a pu réinventer son style visuel et faire de ses oeuvres, de véritables laboratoires filmiques d'expérimentation formelle, afin de se sortir du carcan de l'oeuvre de commande trop conventionnelle. Le résultat ? On l'a eu avec une claque viscérale intitulée Man on fire.
Le style Scott dans tout ce qu'il a de plus épidermique et fascinant, là où Michael Bay (Bad Boys) joue dans la frime intégrale juste pour épater la galerie, Tony Scott s'impose comme le boss du genre. Esthétique ultra léchée, narration explosée, direction d'acteur béton et images triturées dans tous les sens, le réalisateur livre un film brut, violent et sans concession. 2005, Tony Scott dirige le tournage de Domino, inspiré de la sulfureuse trajectoire de Domino Harvey, top-model devenue chasseurs de primes, un film où le réalisateur pousse son style visuel à son paroxysme. Véritable trip visuel sous acide, brûlot punk rock torturé, le film synthétise tous les désirs visuels de son géniteur. Jusqu'à l'orgasme.
Scénarisé par le surestimé Richard Kelly (Donnie Darko, le très attendu Southland Tales), Domino est un film fiévreux, à l'ambiance moite et la tension palpable. Un puzzle cinématographique à la narration déstructurée, satirique et tentaculaire. Une chasse à l'homme impitoyable mais qui manque paradoxalement de noirceur et de percussion. En dépit d'une distribution très "hype" avec une Keira Knightley lascive et sulfureuse, un Mickey Rourke massif et la découverte du magnétisme animal d'Edgar Ramirez, Domino pêche parfois par excès de style et en devient trop souvent caricatural. Images saturées jusqu'à l'extrème, montage millimétré et découpage épileptique, le film en devient un exercice de style, certes brillant, mais un peu quelconque d'un point de vue strictement scénaristique. Reste une tension sexuelle omniprésente, quelques gunfights bien filmés et une photo qui décrassera la rétine du cinéphile le plus blasé. Efficace, stylé et nerveux, mais pas inoubliable. On était en droit de s'attendre à mieux.

AureliO
November 2005

> Commenter le blog. 17 commentaires  Tags :

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

le 29/11/05 à 13:38 Par keipoth

[-] Re: Domino

keipoth
keipoth - 2827 msg
Terrier : BZH

On l'a eu avec une claque viscérale intitulée Man on fire.

Man on fire j ai trouvé un super pompeux par moment (les prises de vues dans tous les sens...Etc)

Rien à voir à la classe de Spygame
--
http://keipoth.blogspot.com/
http://www.last.fm/user/keipoth/
diDus InEpTuS

Répondre Citer

 

  • le 29/11/05 à 13:48 Par aureliO

    [-] Re: Domino

    aureliO
    aureliO - 7829 msg
    Terrier : DTC

    1 - ne va surtout pas voir Domino alors... les prises de vues partent encore plus dans tous les sens.

    2 - c'est mou comme c'est pas permi Spy Game, au moins Man on fire est brûlant, violent, âpre et en plus la gamine (dakota fanning) joue merveilleusement bien. Puis ya Denzel, fidèle à lui-même.
    Parce que le duo Pitt/ Redford, c'est moyen dans Spy Game, dans le genre espionnage bien nerveux, autant regarder 24.
    --
    http://www.w-fenec.org/
    http://www.w-fenec.org/~aureliO/

    Répondre Citer

     

    • le 29/11/05 à 15:13 Par keipoth

      [-] Re: Domino

      keipoth
      keipoth - 2827 msg
      Terrier : BZH

      Le coup de la rédemption de la bouteille avec la bilbe dans Man On Fire je me suis pissé dessus pdt le film lol !
      --
      http://keipoth.blogspot.com/
      http://www.last.fm/user/keipoth/
      diDus InEpTuS

      Répondre Citer

       

      • le 29/11/05 à 15:15 Par aureliO

        [-] Re: Domino

        aureliO
        aureliO - 7829 msg
        Terrier : DTC

        je reconnais que Tony Scott a tendance à partir dans ses délires... la meilleur preuve, la scène complètement hallucinatoire dans Domino avec l'apparition de Mr.TOm Waits dans le rôle d'un prédicateur complètement allumé...
        --
        http://www.w-fenec.org/
        http://www.w-fenec.org/~aureliO/

        Répondre Citer

         

        • le 16/02/06 à 22:41 Par Oli

          [-] Re: Domino

          Oli
          Oli - 6025 msg
          Terrier : St-Omer

          je viens de voir DOMINO et le preche de Tom Waits m'a nettement moins embarrassé que ce putain de côté mélodramatique à 2 dollars afghans...
          ds le genre arnaque qui vire à la tuerie, TRUE ROMANCE reste un bel étalon... Tony Scott a du s'inspirer de son propre film (et oui, c'était déjà lui !) pour faire celui-là ...
          au final, le film vaut bien plus sur le plan "technique pure" que sur le plan du scenario, dommage y'avait moyen de fr qq chose de + cohérent, de + sombre (et donc de + tarantinesque...)
          --
          http://www.w-fenec.org
          http://mesperles.over-blog.com > brevet blanc janvier 2006
          http://spaces.msn.com/members/laviedoli/ > Jarhead, cine awards 2005, King Kong

          Répondre Citer

           

          • le 17/02/06 à 00:38 Par keipoth

            [-] Re: Domino

            keipoth
            keipoth - 2827 msg
            Terrier : BZH

            Je me suis maté ca hier soir aussi on doit avoir les meme sources ;)

            Moi le truc qui ma gavé c'est le trop d'effet de style dans tout les sens... Ca rend bien pdt un moment apres tu décroches un peu...

            Mais le petit cul de Domino j'ai pas décroché ^^
            --
            http://keipoth.blogspot.com/
            http://www.last.fm/user/keipoth/
            diDus InEpTuS

            Répondre Citer

             

            • le 17/02/06 à 13:36 Par aureliO

              [-] Re: Domino

              aureliO
              aureliO - 7829 msg
              Terrier : DTC

              en gros Oli, quelque chose de plus "punk" comme film....

              Keipoth: alors, son potentiel de coquinerie, il donne quoi?
              --
              http://www.w-fenec.org/
              http://www.w-fenec.org/~aureliO/ Lord of War

              Répondre Citer

               

              • le 17/02/06 à 13:54 Par keipoth

                [-] Re: Domino

                keipoth
                keipoth - 2827 msg
                Terrier : BZH

                hummm facile 8/10 :xmaskiss:
                --
                http://keipoth.blogspot.com/
                http://www.last.fm/user/keipoth/
                diDus InEpTuS

                Répondre Citer

                 

                • le 17/02/06 à 14:39 Par Cactus

                  [-] Re: Domino

                  Cactus
                  Cactus - 2801 msg
                  Terrier : Lille

                  hum je préfére Scarlett Johansson en slip dans Lost in Translation 10/10 !!!
                  --
                  you think i ain't worth a dollar but i feel like a millionaire

                  Répondre Citer

                   

                le 17/02/06 à 15:51 Par Oli

                [-] Re: Domino

                Oli
                Oli - 6025 msg
                Terrier : St-Omer

                hmmm "plus punk", je ne sais pas

                ms putain, pas de méchants blancs qui jouent aux gentils pr sauver une pauvre petite fille noire... merde, yamakasi l'a déjà fait ce coup là (LOL)

                un truc + réaliste, + proche de la réalité (l'héroïne a existé, d'aillrs elle était grave accro à tt un tas de produits, là, elle est jolie et presk clean...), qq chose de + sombre ds l'histoire (pr les couleurs, vu le max de saturation, c'était raté d'avance !)

                en fait, tu vires juste l'histoire des 300.000 $ de l'opération et tu fais apparaitre des crapules sans coeur et ça devient sympa...
                *fuck les clichés*
                --
                http://www.w-fenec.org
                http://mesperles.over-blog.com > brevet blanc janvier 2006
                http://spaces.msn.com/members/laviedoli/ > Jarhead, cine awards 2005, King Kong

                Répondre Citer

                 

Index Revenir en haut de page