Publié le 23/10/2005 à 01:23
Édité le 23/10/2005 à 01:23

Made in HK

Breaking News (J.To)
(2005)

Breaking NewsUne interpellation ratée suite à un braquage qui se termine en bain de sang, Breaking News s'ouvre sur un impressionnant plan-séquence de près de 8 minutes. Humiliées devant les caméras de télévision par des truands qui n'hésitent pas à abattre de sang froid un policier en uniforme, les autorités hongkongaises se doivent de réagir le plus efficacement possible de manière à reprendre la main auprès de l'opinion publique. Bien plus que le brillant exercice de style que pourrait le laisser supposer la séquence d'ouverture du film, Breaking News est un polar pur et dur au propos résolument moderne.
Guerilla urbaine, dictature des médias et manipulation de masse, sur un scénario simple mais efficace, Johnnie To livre un film brut de décoffrage à la violence graphique omniprésente et à la rythmique implacable. Carbonisant la pellicule, les scènes d'action sont d'une précision chirurgicale, le réalisateur/ producteur de la claque viscérale The Mission (1998) nous offrant ici un film millimétré et sévèrement burné. Réalisation fluide et découpée au scalpel cinématographique, Breaking News s'inscrit dans la lignée des polars asiatiques à la mode depuis le carton de la trilogie Infernal Affairs (Andrew Lau Wai-Keung). D'ailleurs, il ne fait guère de doute que le film de Johnnie To sera rapidement acheté par une major pour en produire un remake, à la manière justement d'un Infernal Affairs, devenu The Departed sous la caméra de Martin Scorsese.
Stylé et sans temps morts, Breaking News s'offre en bonus track, un casting blindé par la présence de Kelly Chen, Richie Jen et Nick Cheung, trois jeunes acteurs qui montent et qu'il faudra suivre ses prochaines années. Last but not least, sous des louches de gunfights, une pincée d'humour décalé irrésistible et complètement imprévisible (la scène du déjeuner croisé des braqueurs et des flics).
Parmi les responsables du renouveau du cinéma made in HK, Johnnie To figure assurément en bonne place, notamment aux côtés de réalisateurs tels que Andy Lau. Prolifique et polyvalent, il a mis en scène une trentaine de films en 20 ans (dont The Mission, Fulltime Killer ou The Executioneers) et en a produit autant. To peut également s'appuyer sur Milky Way pour asseoir son succès, une société de production qu'il co-dirige avec son homme de l'ombre, Wai Ka-Fai (qui écrit et co-produit la quasi-totalité de ses films). Aujourd'hui, l'homme est au sommet de son art et croule sous les projets, qu'on se le dise, cet homme est dangereux, Breaking News en est la meilleure preuve.


aureliO
Octobre 2005

> Commenter le blog. 6 commentaires  Tags :

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

le 31/10/05 à 07:49 Par Xiao_Marv

[-] Re: Made in HK

Xiao_Marv
Xiao_Marv - 126 msg
Terrier : Shanghai

C'est clair que Breaking News est impressionant... bien prenant, moi j'ai pas lache une seconde... de plus dans le cadre HK/Chine, la guerre mediatique du film prend un tout autre sens... assez jouissif effectivement... bien au dessus des Seoul Raiders ou Police Story (new story)...

Cependant, faut quand dire ce qui est, Johnny To est vraiment dangereux, car il a orchestrer pas mal de belles et admirables daubes (cf toutes ces comedies qui ne font meme pas rire les chinois eux-memes...)
Je dirais rien sur Andy Lau, je tomberais dans le vulgaire. Disont juste qu'il fait la meme chose que tous les autres, avec un plus gros budget, et en plus insipide (g pas ma videotheque sous les yeux, mais je serais ravi de balancer des noms... : ) )
Enfin, concernant Kelly, vue que c'est une artiste de HK Pop, c'est evident qu'elle joue bien... (gratuit et mechant, ca mange pas de pain...)

C'etait juste pour remettre quelque nom dans leur contexte... voili voilou... sinon, niveau polar/action, je trouve les Coreens s'en sorte mieux que les HKongais ces derniers temps (en tout cas, selon moi). Je les trouve plus prenant, histoire et direction comprise, HK s'envase et se mange lui meme, j'ai rien trouve de vraiment neuf depuis un bail... (a si peut etre 7 sword de Tsui Hark... merite le detour, enfin juste le debut... et les histoires de vampires new age de ??? (desole j'ai zappe le titre) a l'humour decapant et des scene de fight impressionantes (on en supporte meme la presence du fils de Jacky et de la Twin girl...)

Répondre Citer

 

  • le 05/11/05 à 17:45 Par aureliO

    [-] Re: Made in HK

    aureliO
    aureliO - 7829 msg
    Terrier : DTC

    pour moi Infernal Affairs est tout simplement culte. mais je reconnais que les coréens s'en sortent de mieux en mieux, surtout dans le genre du film de guerre sur fond d'évènements politiques récents : voir par exemple Taegukgi ou Silmido.
    --
    http://www.w-fenec.org/
    http://www.w-fenec.org/~aureliO/

    Répondre Citer

     

    • le 07/11/05 à 02:53 Par Xiao_Marv

      [-] Re: Made in HK

      Xiao_Marv
      Xiao_Marv - 126 msg
      Terrier : Shanghai

      J'aime bien les films de guerre sud Coreen, 2 heures et demi de "allons massacrer tous les coreens du Nord, jusqu'a leur evicerer les yeux" avec tous les cliches racistes possibles et imaginables (violeurs, sadiques, limite enculeurs de poules) + 1/4 d'heure de morale "tuer c'est pas bien, meme si ils le meritent"...
      Avec la popularite de ces films la-bas, dans le contexte actuel, c'est delire de parler de la propagande du Nord...

      Ceci dit, c'est clair qu'ils sont bien foutus, efficaces et prenants, a faire pleurer la grand mere sud coreenne (A je me souviens, de mon temps, quand papy est parti a la guerre...).

      (Silmido c'est celui avec le comando de prisoniers sur l'ile non ? je retiens jamais les titres... grave bon exemple du genre en question...)

      Sinon, je sais pas si t'as vu The Tube (genre de course poursuite avec un metro, melange de Speed et de policier muscle a la coreene) ou ??? (zappe le titre), qui commence par cette superbe ligne: "J'aime bien la Coree du Sud, car les voyous peuvent pas nous echapper, on est entoure par la mer et le Nord possede une grosse armee, ca prend le temps qu'il faut, mais ils peuvent pas nous echapper...)...

      Les coreens sont aussi tres tres forts dans l'horreur psycho... ils en ont une quantite industrielles, et generallement, ils fonctionnent bien...

      C'est dispo en France tout ca ??

      Répondre Citer

       

      • le 07/11/05 à 10:25 Par aureliO

        [-] Re: Made in HK

        aureliO
        aureliO - 7829 msg
        Terrier : DTC

        pas vu Tube, mais dans le genre fantastique, il y a par contre 2 Soeurs qui est pas mal foutu dans le genre trouille asiatique.

        chez moi c'est dispo en vrac à la FNAC ou via le net.
        --
        http://www.w-fenec.org/
        http://www.w-fenec.org/~aureliO/

        Répondre Citer

         

        • le 07/11/05 à 13:40 Par keipoth

          [-] Re: Made in HK

          keipoth
          keipoth - 2827 msg
          Terrier : BZH

          Infernal Affairs est super ca c'est clair ! un remake ricain est en corus d'ailleurs

          De To j ai vu
          - Fulltime Killer sympa, bien foutu mais ca manque de qq chose...

          et faut que je matte PTU aussi il parait que c'est tres sympa et réaliste. (il me manque juste les st)


          et sinon dans le genre film action super stylé Time and Tide j avais trouvé ca super classe comme film !
          --
          diDus InEpTuS

          Répondre Citer

           

          • le 07/11/05 à 14:51 Par aureliO

            [-] Re: Made in HK

            aureliO
            aureliO - 7829 msg
            Terrier : DTC

            Fulltime Killer et Time and tide, c'est sympa, visuellement léché... on passe un bon moment.

            le remake de Infernal Affairs s'intitule The Departed et sera dirigé par Martin Scorsese. faut que je mate Infernal Affairs II en vitesse moi
            --
            http://www.w-fenec.org/
            http://www.w-fenec.org/~aureliO/

            Répondre Citer

             

Index Revenir en haut de page