1

Publié le 04/04/2015 à 21:58
Édité le 04/04/2015 à 21:58

Devancer la Police.

Alors que nous pensons avoir saisi dans quelles directions se dirige ce monde et croyons savoir ce qu'il faut faire et ne pas faire individuellement et collectivement pour que, justement il ne prenne pas cette trajectoire, nous voyons bien pourtant l'intention des dirigeant-e-s de ce monde tendre vers ce que nous ne voulons pas.
Entre autres situations bénéfiques et profitables à nos semblables et nous-même, nous nous échinons à manger le moins de viande possible, donc des fruits et légumes "bio" issus si possible de circuits courts ; notre matériel et nos usages informatiques essaient de coller au plus près du Libre ; lorsque l'argent (que nous méprisons mais il faut bien faire avec) passe entre nos mains, nous essayons de le diriger vers ce que nous pensons être "bon" tout en sachant que chaque acte de non-consommation est un acte de rébellion en puissance ; nous expulsons le plus possible de nos existences les moyens de transports carbonés et/ou vides de sens ; nous tentons d'avoir un paye-facture (novlangue pour décrire "travail", "activité salariée", "job", "taff", "emploi") le plus cohérent possible et si sa finalité ne le permet pas, nous jouons sur d'autres critères (sociaux, humains, ...) et si nous n'avons pas de paye-facture, on se dit "tant mieux !" ; nous sommes fanatiques des toilettes sèches ; les gadgets et le futile sont restés dans leur monde car nous désirons tutoyer le réel au quotidien ; le mouvement Slow nous attire et les Colibris sont gentils ; nous sommes à l'écoute tout en étant ouverts d'esprit et nous voulons tout changer mais, mais, mais il y a une chose qu'il faut absolument continuer de faire perdurer coûte que coûte, c'est de devancer la Police.
Car lorsque tout le fatras de la capitainerie globale va s'apercevoir qu'il faut faire faire demi-tour à la trajectoire de ce monde (et au passage, nous l'imposer de force), une fois policées sans joie ni allégresse, nos vies auront infiniment de mal à être malpolies.

> Commenter le blog. Tags : ,,,

1