Publié le 12/11/2005 à 18:12
Édité le 12/11/2005 à 18:12

Lettre ouverte de La fabrique

Lettre ouverte à . la presse, l'ensemble des Elus locaux, départementaux, régionaux, nationaux, responsables d'Institutions Territoriales, directeurs de structures culturelles, artistes, universitaires.


La fabrique est une Association loi 1901 crée en 1987 à Andrézieux-Bouthéon. Depuis 1993, elle occupe une ancienne usine mise à disposition par la Mairie.
Au fil des années nous avons réhabilité et requalifié le lieu, développé par le biais d'accueil en résidences de création un projet de soutien et d'aide à l'émergence des nouvelles esthétiques contemporaines.
Nous avons créé trois emplois permanents (CDI), salarions sous forme de Contrat à Durée Déterminée une trentaine d'intermittents du spectacle par an, réalisons un chiffre d'affaire annuel d'environ 150 000 euro depuis 2002 et comptons entre 300 et 400 adhérents.
Chaque année nous accueillons entre 150 et 200 artistes, locaux, régionaux, nationaux et internationaux issus de toutes les disciplines artistiques au cours de quelques 250 jours de résidence.
Notre travail est reconnu et soutenu par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), par la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de la Loire et d'autres instances professionnelles dans le champ du spectacle vivant comme la SPEDIDAM, l'ADAMI, la SACEM.
Nos compétences, nos savoir-faire et la qualité de nos projets artistiques nous autorisent des co-productions avec l'Usine (Centre Dramatique Nationale, Comédie de St Etienne), le Festival Ecouter Voir (Lyon), le Festival Paroles et Musiques, Le Festival des Musiques Innovatrices (St Etienne), Résonance Contemporaine (Bourg en Bresse), l'ARFI (Lyon), Le Centre Culturel André Malraux, Scène Nationale de Nancy, l'Ecole des Beaux Arts du Mans, de Beauvais, les Centres d'art de Moncton et Montréal (Canada), de Douala (Cameroun), la Maison du Théâtre d'Amiens.
Concernant les Musiques actuelles et amplifiées, la liste détaillée des groupes ligériens, rhônalpins, français, internationaux, venus travailler, jouer à la fabrique serait longue et fastidieuse.
Nous rappelons ici que Mickey 3D, Brain Damage, La Dub inc., Dézoriental, Redbong, groupes aujourd'hui de renommée nationale ont fait leurs « premières armes » à la fabrique, et que le travail de notre structure participe largement au rayonnement de la scène musicale locale dans l'hexagone.

Le 10 avril 2003, suite à une altercation lors d'un concert, une Commission de Sécurité pointe la nécessité d'une mise aux normes européennes concernant les « Zones de sommeil » et d'une remise en conformité des espaces d'accueil publics.
Malgré des propositions de solutions crédibles, la Mairie nous interdit finalement en décembre 2003 d'héberger nuitamment quiconque à la fabrique.
Nous nous conformons à cette décision et la respectons strictement.

De son côté, la Mairie s'engage à effectuer les travaux de remise en conformité des espaces d'accueil publics prescrit par cette même commission.
Ce qu'elle n'a jamais fait.
Fin novembre 2004, notre subvention 2005 est divisée par 5, soit 5000 euro au lieu de 24000 euro, sans explication, ni avertissement préalables, remettant gravement en question l'existence même de notre projet, de nos emplois.
Le 05 octobre 2005, à 10 h15 l'intrusion accidentelle d'une personne dans nos locaux déclenche l'alarme. La Police Municipale arrive sur les lieux. Tout rentre dans l'ordre et l'incident semble clôt.
Le 22 octobre 2005, lettre recommandée de Mr Jean-Claude Schalk, Maire d'Andrézieux :
« .des informations recueillies par le service de la police municipale sur place le 05 octobre 2005, il ressort que des personnes continuent à être hébergées sur le site au mépris de toutes les consignes de sécurité.
(.) je vous informe que votre association ( .) ne percevra aucune subvention au titre de l'année 2006 pour non-respect des engagements auxquels elle avait souscrit.. »
Malgré nos demandes et hors procédure judiciaire, nous n'avons pu prendre connaissance de la nature « des informations recueillies », procès verbal, rapport de police, témoignages. ?
Nous attestons publiquement, sur l'honneur qu'aucune personne n'a été hébergée à la fabrique depuis décembre 2003

Cette suite d'évènements, les procédés utilisés ressemblent fort à un règlement de compte avec, à terme la volonté de voir disparaître la fabrique, ses emplois et ses projets artistiques.

Sur la pertinence de notre projet artistique et culturel, nous avons gagné une reconnaissance unanime et su mutualiser les subventions publiques de l'ensemble des Collectivités Territoriales et de l'Etat à hauteur de 103 200 euro pour l'année 2005 dont la participation municipale de 5000 euro !
Par notre capacité à mobiliser des moyens et des finances, nous participons, au même titre que les quelques 150 associations et 160 entreprises des zones industrielles au développement économique de la Ville d'Andrézieux-Bouthéon et à son rayonnement.

Nous sommes aujourd'hui sans illusion. Dans cette partie de bras de fer, le pouvoir, légitime, est du côté de Monsieur Schalk et de sa majorité et il sûr que notre association, nos projets, nos emplois n'y survivront pas.
Cependant, dans notre pays, tout mandat électoral exige en contre-partie un comportement éthique et objectif. Même si la nature de notre travail « n'intéresse » pas Monsieur Jean Claude Schalk et sa majorité, il est de leur devoir et de leur responsabilité politique d'Elus de le reconnaître, de le respecter, de le prendre en compte et de le soutenir au nom du dynamisme associatif et de la diversité culturelle qui fait la richesse de notre démocratie.


Le bureau : Mathieu ARGAUD, Jean-Michel DIAS, Maxime LAVIEVILLE, Laurence THIZY, Olivier BENIERE
les permanents : Nicolas SAUVIGNET, Jean Olivier GARCIA , Philippe CHAPPAT
les intermittents : Sabrina LORRE, Sébastien EGLEME, Jean Christophe MURAT, Laurent HOLDRINET, Fabien REDON.. Les membres du CA et tous les bénévoles..

23, rue de la fabrique 42160 Andrézieux-bouthéon Tél :0477 55 82 11 Fax :0477 55 14 50 mèl : bienvenue@la-fabrique.org
Association loi 1901 n°3303 - Licences entrepreneur du spectacle n°2114616 et 19057Agrément jeunesse et sports n°420214
La fabrique est soutenue par la Municipalité d'Andrézieux-Bouthéon, la DRAC, la région RHONE-ALPES,
le Conseil Général de la Loire, Jeunesse et Sports,la SPEDIDAM et l'ADAMI

> Commenter le blog. Tags :

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

Pas encore de commentaires

Index Revenir en haut de page