Publié le 03/08/2010 à 19:40
Édité le 11/12/2010 à 06:05

Apatride Sans frontière

Monsieur le Ministre,
puisque j'ai commis le grave délit de naître voilà plus de 26 ans, risquant de grèver honteusement et sans scrupule les caisses de l'assurance-chômage lorsque mon Boss ou un de ses bien dévoués subalterne se sera rendu compte que je n'étais plus assez rentable ; ayant l'outrecuidance d'essayer (oui, "essayer", étant donné que vos homologues successifs s'acharnent à mettre à mal l'efficacité de l'Hôpital public en le désorganisant et le démantelant progressivement avec le but inavoué de faire chuter l'espérance de vie et ainsi les dépenses de santé) d'aller me faire soigner lorsque le mal s'abat sur moi et mettant en miettes cette fois-ci la caisse d'assurance-maladie ; prévoyant d'atteindre un jour l'âge (60 ans, n'en déplaise à vos autres homologues successifs) me permettant d'accéder à une retraite qui finira de plomber les finances publiques ; flirtant, grâce aux mots que vous êtes en train de lire actuellement, avec le statut de terroriste -au minimum intellectuel- ; je me permets de vous demander de bien vouloir me déchoir de la nationalité française qui m'a été si généreusement octroyée (et à l'insu de mon plein gré puisque issu de deux bons vrais français de souche, certes l'un plus que l'autre...) à la naissance alors que je n'avais rien demandé à personne afin de rejoindre la tribu -que j'espère croissante- des Apatrides Sans Frontière qui prendront un malin plaisir de venir gommer les sinistres pointillés souillant les cartes, planisphères et diverses mappemondes depuis de trop longs siècles. Merci.
En conséquence, ayant disparu de vos différents fichiers de renseignement et autres listings informatiques, j'espère fort logiquement ne pas avoir à répondre à quelque représentant des forces supposées de l'ordre lorsque je me nourrirai, logerai, soignerai et déplacerai, et ce, par n'importe quel moyen que j'utiliserai mais que vous qualifierez sans nul doute de "vol".

P.S. : Peut-être qu'en échange d'une île égarée aux Seychelles et récemment revenue (à la rame ?) à ma mémoire (mais pourtant inexistante aux yeux du FISC, l'île pas ma mémoire), ma requête obtiendra un traitement de faveur et sera acceptée avec une célérité hors du commun...

> Commenter le blog. 2 commentaires  Tags : ,,

Commenter
Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.

Partager: facebook delicious blogmarks yahoo digg myspace

le 03/08/10 à 22:23 Par aureliO

[-] Re: Coup de gueule : Apatride sans frontière

aureliO
aureliO - 7829 msg
Terrier : DTC

ahahah... bien dit !
--
http://theaurelio.blogspot.com/
http://dominomediaagency.wordpress.com/

Répondre Citer

 

le 04/08/10 à 03:20 Par Remiii

[-] Re: Apatride Sans frontière

Remiii
Remiii - 3162 msg
Terrier : Là-bas.

EDIT - Légers ajouts de ce matin :
- "(oui, "essayer", étant [...] et le démantelant progressivement)"
- "En conséquence, [...] doute de "vol".
- "P.S. : Peut-être [...] hors du commun..."

Et quelques légères modifs...
--
Qui veut de moi et des miettes de mon hublot ?
Rémiii

Répondre Citer

 

Index Revenir en haut de page