rock Rock > Zak Laughed

Biographie > Zak a ri

Zak Laughed, à peine 15 ans et déjà une star du folk, on peut y croire si le gamin vient des States mais s'il déboule d'un bled près de Clermont-Ferrand, on s'interroge... Et pourtant ! Le petit Zacharie Boisseau élevé avec Leonard Cohen, Neil Young, Bob Dylan, JJ Cale ou Robert Wyatt, fan de Johnny Cash ou de Eels, il reprend ses aînés à partir de 12 ans, laisse ses petits morceaux sur MySpace et la magie opère. La Coopérative de Mai le remarque, le prend sous ses ailes, tout comme d'autres gloires locales (Cocoon, le collectif Kütu Folk) et les voisins Dionysos. En 2008, Zak remporte un concours de reprises organisé par Rough Trade et se met à écrire et enregistrer son premier album avec son groupe, The Hobos Company dans lequel on trouve son frère Augustin à la basse, Adrien à la guitare et Yann à la batterie (ce dernier joue également chez The Elderberries). The last memories of my old house sort fin août 2009 et c'est le carton "surprise" de la rentrée. Alors Zak, on s'éclate en jouant de la musique (avec The Dando's Distillation Club Band ou Papy Moog and The Spaded Gaperons, deux autres projets plus ou moins au placard) ou tu passes ton bac d'abord ?

Review Concert : Zak Laughed, Zak a ri sur une péniche (oct. 2009)

Interview : Zak Laughed, Zak Laughed à Lille (oct. 2009)

Zak Laughed / Chronique LP > The last memories of my old house

Zak Laughed : The last memories of my old house Zak Laughed est un petit prodige pop-folk inspiré par des ricains qui rejoue et écrit des morceaux sur sa gratte depuis qu'il est entré au collège, là, il en sort avec un premier album sous le bras. Il n'a rien à foutre de Tokio Hotel ou Naast (et a bien raison) et étant infiltré dans l'Education Nationale, j'ai pu récupérer son dernier bulletin de notes...
Français : Trop peu d'effort fourni ce trimestre, comme ses aînés de Cocoon et toute sa famille, Zak Laughed préfère s'exprimer dans une langue étrangère. Son imagination fertile lui rapporte quelques points en rédaction.
Mathématiques : 15, une bonne moyenne pour un premier opus même s'il est écrit 14 sur la copie. Attention cependant à ne pas aller trop vite pour répondre aux questions, les réponses durent souvent moins de 3 minutes...
Anglais : Excellent trimestre. Félicitations. Le vocabulaire est appris, l'accent est correct, les formulations sont bonnes, malgré sa voix fluette, Zak n'hésite pas à prendre la parole, toujours à bon escient.
LV2 : Zak Laughed rêvasse durant les cours et gribouille des phrases en anglais, ça n'apporte pas de points en espagnol !
Histoire/géographie : Elève intéressé par l'histoire contemporaine et la géographie, apprend et récite très bien ses leçons.
SVT : Ne montre que trop peu d'intérêt pour la matière, si ce n'est les insectes qui volent de l'autre côté des fenêtres.
Sciences Physiques : L'alchimie avec ses voisins fonctionne mieux que les expériences sur l'électricité.
Technologie : Semble allergique aux ordinateurs et à la modernité, préfère largement jouer avec des instruments en bois.
Arts plastiques : Un travail intéressant même si j'ai l'impression de reconnaître le travail d'un dessinateur anglais davantage que celui de Zak...
Musique : Très bon instrumentiste, Zak Laughed cherche l'efficacité dans la simplicité et sait se fondre parfaitement dans le collectif quand il le faut. Sa voix est encore fragile et largement perfectible ("Hospital road" fait baisser la moyenne).
Vie scolaire : Quelques absences justifiées par des exigences scéniques mais un comportement irréprochable vis à vis des médias et de l'encadrement.
Avis du conseil de classe : Zak Laughed n'évolue pas dans la même division que ses petits camarades de jeu, sincère et juste, il bouleverse et enchante avec sa simplicité et sa fragilité. L'avenir nous dira si le renforcement naturel de sa voix et la gestion de son explosion feront de lui une étoile filante ou un roc.