Wizzo - Real hot stuff Une gonzesse à poil à peine recouverte de cuir assise sur un dé et un ümlaut sur le Ö du nom du groupe : Wizzö c'est du hard rock pur et dur qui se moque de bien de réinventer ce qu'ont fait ses aînés avant lui. Après tout, à quoi bon essayer de changer une recette ultra codée qui fait cramer des stades depuis 40 ans ? Bref, tout y est : une section rythmique heavy et binaire qui se contente de foncer dans le tas pendant que les guitares rivalisent de virtuosité, de solos et de gimmicks en tout genre. Bien sûr le chanteur lui, miaule comme une chatte en chaleur dans un registre proche d'un Dio qui reprendrait Motörhead.

On a droit à tous les clichés du genre, du brûlot enflammé à l'inévitable power ballade de piano bien kitschounette. Cependant Wizzö c'est pas Scorpions et la majorité de l'album est direct et sans trop de fioritures. Un simple exercice de style, certes, mais qui a quand même pris soin de se fier à une certaine école du genre. Des gros chœurs à la AC/DC viennent ici et là rajouter un peu de testostérone à un ensemble déjà bien velu grâce à une prod aux petits oignons, ronde et efficace.

Real hot stuff est donc un album avec ce qu'il faut où il faut, réalisé dans les règles de l'art et avec le son requis. Pas de mensonges sur la marchandise : on est complètement en terrain conquis mais les amateurs du genre seront forcément ravis.