Wild Child - Expectations Pour leur quatrième album en 7 ans, les Wild Child (qui n'ont rien à voir avec Jimi Hendrix) sont allés un peu plus loin dans les expérimentations que la simple utilisation d'instruments aux sonorités alternatives (violon, ukulele, violoncelle, trompette remplacent basse et guitare au sein du combo). Ils ont choisi de faire confiance à leur instinct et sont allés enregistrer leurs pépites indie pop folk chez des musiciens qu'ils aiment et qui sont également producteurs. Certains sont des voisins (Adrian Quesada de Grupo Fantasma ou Max Frost sont d'Austin), d'autres vivent un peu plus loin (Chris Walla des Death Cab For Cutie ou Matthew Logan Vasquez de Delta Spirit), cette expérience aurait pu éclater l'album en différentes ambiances et approches mais la personnalité du combo prend toujours le dessus et leurs compositions, qu'elles soient plus rock ("Think it over") ou plus soul ("My town"), restent chaleureuses et délicates. Peu importe qui travaille avec les Wild Child, les idées des Texans et la voix de son duo vocal Kelsey et Alexander font mouche et touchent l'auditeur (le superbe "The one"). Classe et léger, sans prise de tête apparente mais fouillé, Expectations répond à toutes les attentes, même si on n'en avait pas spécialement...