Originaires d'Oslo (en Norvège pour les nuls en géographie), les trois membres de The White Birch ont commencé à jouer ensemble en 1995. Ola Flottum (vocaux, guitare, piano, mellotron, claviers, programmation metalophone, mandoline, basse), Hans Christian Almendingen (batterie, percussions), Ulf Rodge (basse, clavier) ont dès 1996 sorti un premier effort intitulé Self portrayal, suivi deux ans plus tard de People now human. Après ces deux premiers opus, les Norvégiens décident de prendre leur temps pour composer leur album suivant. Tellement que le troisième effort de The White Birch, intitulé Star is just a sun, ne voit le jour qu'en 2002 chez Glitterhouse Records.
Décidément très rapides, les trois Norvégiens mettent trois ans avant de finaliser Coming up for air, toujours chez Glitterhouse, un quatrième album disponible en France via Talitres Records. Pour la petite histoire, si The White Birch a mis autant de temps, c'est également dû au fait qu'Ola Flottum a travaillé dans l'intervalle sur son projet solo avec l'album These days are hard to ignore.