rock Rock > We Are The Line

We Are The Line / Chronique EP > Songs of light & darkness

We Are The Line - songs of light & darkness L'invitation au voyage de We Are The Line, qui s'était initiée avec le chapitre originel Through the crack (sorti en 2017 - cf. MAG #31), se poursuit donc avec ce deuxième EP de 6 titres. Un nouvel opus en parfaite continuité stylistique et sensitive. Une musique electro très fouillée, travaillée, riche, polymorphe, aux sonorités industrielles, sur laquelle le chant sombre et torturé rajoute une densité supplémentaire. Il en ressort une oeuvre à part, ambivalente, symbiose entre le chant des machines et les circonvolutions de l'âme humaine. Même si avec le nom de cet album, We Are The Line se rappelle à un de ses mentors en faisant un clin d'oeil au Songs of faith and devotion) de Depeche Mode, il peut revendiquer sa propre individualité, au sens artistique comme humain. Car derrière ce patronyme pluriel se cache en réalité un artiste, auteur, compositeur, interprète ; et derrière Songs of light & darkness se cache un univers musical tout à fait original et novateur. Que cette ligne sonore continue de traverser les univers musicaux ou les méandres de l'esprit, car le voyage est un régal sensitif.

We Are The Line / Chronique EP > Through the crack

We Are The Line - Through the crack La ligne suivie par We Are The Line est brûlante, pesante, fuyante, aérienne, vaporeuse. Comme un rai de lumière dont la source est plus ou moins définie mais où la direction permet toutes les hypothèses. Ce rayon sonore traverse les âges de la musique électronique, empruntant les nébuleuses métalliques et froides des années 80, combinant les galaxies plus organiques et émotionnelles des années 90, agrégeant les mondes saturés de ce début du siècle. Un univers de musique électro riche, fourmillant de mille touches, accompagné d'une réelle partition vocale. Le chant rappelle (avec joie) celui de Trent Reznor, dans ses instants les plus intimistes et mélancoliques (beaucoup plus "Hurt" que "The hand that feeds") ou celui de Dave Gahan. Un premier EP de 5 titres, début d'un trilogie annoncée, pour ce groupe qui cultive le mystère. On sait seulement qu'ils puisent leur inspiration auprès de Depeche Mode, Nine Inch Nails, Massive Attack. We Are The Line fait effectivement le trait d'union entre toutes ces belles références. Nous venons d'assister à leur génèse avec Through the crack, il est temps de suivre cette ligne fuyante vers des lieux inattendus.