VS - Cities R Real
Très jolie pochette, titre intriguant (CiTies R real alors que celle en artwork semble sortie d'un poème ou d'un rêve), les VS continuent de nous embarquer loin d'ici avec cette nouvelle production. Les plus terre à terre pourraient se poser des questions (pourquoi ces deux versions assez proches de "Missing children" ?) et savoir où l'on va, les autres se déconnecteront de leur environnement et s'installeront en classe capitonnée car peu importe la destination, l'important, c'est de se laisser transporter... En suivant la direction de là-haut, quelque part, on passe dans de belles étendues (post)-pop où le chant est doux et mélodieux ("IDentity", "Welcome"), on traverse des régions où les instruments sont seuls aux commandes ("Above the unlimited skies", "Clockwork"), on peut être secoué en approchant de zones de turbulences ("One") ou même écouter le silence s'éloigner ("Inner circle"). VS effleure délicatement divers univers et s'y trouve assez bien quasiment tout le temps, personnellement, je me fais moins à celui de "Our way" (cette voix et les effets à la Jean-Fétro Bellamy m'insupporte)...