Le groupe est né en 1987 à Utrecht. Les 2 premières années de vie d'Urban Dance Squad seront animées par les concerts où ils se font vivement remarqué grâce à ce métissage explosif, alors inédit, de rock et de hip-hop. Avec l'argent gagné lors de ces concerts, ils enregistrent Mental floss for the globe en 1989 à Bruxelles. Cet album rencontrera un succès critique qui leur permettra de jouer dans de grands festivals tels que le Roskilde Festival ou le Printemps de Bourges. En 1991, le groupe sort Life n'perspectives of genuine crossover toujours enregistré à Bruxelles. Urban Dance Squad commence à se tailler une solide réputation de groupe live. Pour cet album, ils tourneront principalement en Europe et au Japon. Le Dj DNA décide de quitter le groupe à la fin de cette tournée. En 1994 sort Persona Non Grata réalisé à Londres. Le single "Demagogue" cartonne un peu partout et le groupe fera même une tournée aux Etats-Unis. En 1996, les hollandais reviennent à Bruxelles pour réaliser Planet ultra. Un clavier est alors incorporé au line-up (U-Gene). En 1997, ils sortent leur premier album live Beograd live qui contiendra la fameuse reprise des Beatles 'Helter skelter'. Le DJ réintègre le groupe. En 1999, le groupe débarque avec Antartica, album inspiré par le film de Spielberg Il faut sauver le soldat Ryan. En 2000, Tres Manos, le guitariste emblématique quitte le groupe, ce qui a pour conséquence de plonger les hollandais dans un silence prolongé. Depuis, pas de véritable album ni de retour durable. En 2006 est sorti The singles collection, compilation retraçant le parcours du groupe qui refera quelques festivals (Lowlands, Pukkelpop, entre autres...) pour l'occasion : un retour hélas furtif.