rock Rock > Uniform Motion

Biographie > Une forme, une émotion

Mystère de la promotion, ce n'est qu'avec leur quatrième que Uniform Motion arrive sur nos platines. Au début de l'aventure, c'est un duo composé d'un musicien guitariste/chanteur (Andy Richards) et d'un illustrateur (Renaud Forestié) qui travaillent ensemble à la maison comme sur scène. Leur premier album (Pictures) est sorti en 2007, le deuxième (Life) en 2010, le troisième en 2011 (One frame per second), c'est à ce moment que le duo est devenu trio avec l'arrivée d'un batteur/claviériste (Olivier Piotte) qui ouvre davantage de possibilités sonores, la preuve avec The magic empire disponible depuis la fin du mois d'avril 2013.

Review Concert : Uniform Motion, Agora Fidelio au Zébre de Belleville (oct. 2010)

Uniform Motion / Chronique LP > The magic empire

Uniform Motion - The magic empire A part via un très bel artwork, comment intégrer le travail d'un dessinateur dans un album ? Uniform Motion a trouvé la réponse en créant un digipak origami, c'est en effet leur petit oiseau (qui a le même profil que celui qui fait Tweet Tweet) qui ouvre grand son bec (tel un maître Corbeau sur un arbre perché) quand on déplie le carton, le CD apparaît alors comme une offrande. C'est malin, superbement réalisé, mignon tout plein, joli, inventif, c'est simple, on redevient un enfant rien qu'avec l'emballage de The magic empire ! Pour que ce magnifique coup porté au téléchargement (même légal) soit efficace, il faut encore que la musique vaille le détour et c'est bien entendu le cas !

Pop-folk low-fi quelque part entre Exsonvaldes (notamment sur l'inaugural ("The telephone box") et tout un tas de groupe folk plutôt venu de l'Amérique du Nord (pour le côté dépouillé et émouvant, cf : "To watch over you"), Uniform Motion taille sa route armé de rythmiques délicates et d'accords de guitare qui viennent occuper l'espace autour de la voix d'Andy. Car même si les samples, le clavier, les chœurs donnent beaucoup de personnalité aux titres, c'est bel et bien le chant qui marque principalement les esprits. Entraînante, chaleureuse, fragile, câlineuse, réconfortante, la voix de Uniform Motion passe par différents états et nous emmène avec elle dans son univers et jusqu'au morceau caché, elle se marie parfaitement à la guitare et aux autres instruments.

Véritable ribambelle de pépites folk, The magic empire ne donne pas dans pas la surenchère d'instrumentations mais joue juste avec les sensations et les sentiments, plaçant toujours là où il faut ce petit truc en plus (un sample, une note de guitare) qui fait que les morceaux coulent et ne s'assèchent pas avec le temps. Et comme l'objet "disque" est simplement beau, on ne peut qu'être sous le charme.