Live on earth, le DVD Je n'ai pas beaucoup l'habitude de chroniquer de l'image. Je crois même que c'est la première fois que je vais écrire un papier, pardon une page web, sur une vidéo. Mais comme le dvd dont je vais vous parler est aussi une belle source de son, je ne vais pas me priver. UMFM, pour compléter le disque live sorti il y a quelques semaines, sort la grosse artillerie avec un double dividi d'une qualité irréprochable. Tant au niveau du concert filmé pour l'occasion au Plan à Ris Orangis qu'au niveau des nombreux, que dis je, des multiples bonus et autres reportages composant ce bel objet. Le seul défaut que je pourrai trouver à ce dvd, c'est la pochette, c'est vous dire. 6 heures d'images regroupées en un double disque et pas un seul moment d'ennui, tout passe bien comme il faut. La première galette contient l'intégralité du concert servant également de support au disque live, avec en plus du cd, les morceaux "Dark Sunday","Jessie...", "Tatoo", et le scandaleux mais talentueux "Fight for your right", et j'en oublie. Une autre manière de prendre son plaisir avec UMFM en louchant sur le piercing de Ed, la belle guitare de Trint, la grande classe de Big Jim et la force de frappe de Daff. Et je peux vous jurer que le visuel est aussi efficace que le sonore. Imaginez un peu le tableau. Grosse ambiance dans la salle (grâce notamment au renfort d'un bus spécialement venu de Lyon pour squatter les premiers rangs de la fosse, d'ailleurs, tout ça est raconté, filmé, vécu, enfin, tout est dans le dvd), présence scénique à la hauteur de la réputation du quatuor martien et punk rock en perspective. En plus du concert, les UMFM nous offrent des clips assez sympas, une galerie photos (backstage, live,...) avec aussi bien les musiciens que les autres "membres" du groupe (Sid, Gwenole des Pookies, Kéké,...) et divers petits bonus bien planqués cachant quelques clichés bien crapuleux bien connus des lecteurs de Kerosene et des moments de vie. Le deuxième disque renferme quant à lui un chouette documentaire sur la vie en tournée du groupe, avec des extraits carrément géniaux de presta live (comme au fou du roi de stéphane Bern, au zanzibar, le bar le plus rock du monde,) et autres moments volés de tournée, un autre documentaire sur l'enregistrement de Noise pollution et des images d'archives (et je pèse mes mots) : Ed en blond platine et barbe généreuse, ce n'est plus une légende, les images parlent d'elles même. En bref, et pour résumer ce bel objet destiné aussi bien aux inconditionnels des Unco qu'aux amateurs de rock made in france en général, le pari de compiler de manière digeste et crédible toutes ces images était en soit un petit défi, et c'est avec brio que UMFM nous expédie ce dvd qui est une grande réussite. Amusez vous et n'oubliez jamais que dans le genre "autopsie", Roswell n'est plus le seul martien à posséder sa vidéo.