Twin Apple - Miss Sunbeam On vous en parlait au moment de passer en revue le contenu de leur précèdent disque After the endless day sorti en 2013 (déjà !) : Twin Apple évoque le soleil, ce petit rayon dont on a tous besoin pour contribuer à notre bien-être physique et mental. Ça tombe bien puisqu'en février, la formation de Gabriel Arnaud, compositeur en chef de la bande, a sorti son nouvel album, le troisième. Bénéficiaire d'une campagne de financement participatif, Miss Sunbeam a pris son temps pour faire éclore sa pop aux accents exotiques (à l'image de la bossa-nova de "Laughters & cocktails" ou le tropicalisme de "Daydreaming"), juste le dosage nécessaire pour ne pas trop dérouter l'auditeur. La majorité du disque reste dans un registre pop récréative easy-listening, sans prise de risque aucune, mais qui a sacré potentiel de séduction. En effet, Les Toulonnais ont mis du cœur à l'ouvrage en sortant une œuvre admirablement jouée et tout à fait captivante. C'est d'ailleurs souvent les ballades du combo qui font le plus mouche ("The bench", "I love this tiny clue", le magnifique single-hit "Miss Sunbeam", ou encore "Hiroshima") même si quelques morceaux se défendent par leur vivacité ("Haunted king"). L'album se conclut par "Barely skimmed", un petit piano-jazz assez sympa, histoire de finir en beauté et en douceur. Un gros pouce levé pour l'ensemble de ce Miss Sunbeam.