Turbonegro C'est le retour en grandes pompes de Turbonegro ! Doté d'un nouveau compagnon de route aux claviers, Turbonegro rime toujours avec exubérance, rock high energy et humour à outrance. Mais ce coup-ci, le groupe sort quelque peu des sentiers battus en proposant une thématique « retour vers le futur » où les rois du Death Punk, sur fond de robots et de machines, distillent à tout va (non sans conviction et avec brio) les clichés du rock des années 80. Après une intro des plus scandaleuses, la machine Turbonegro mélange titres diaboliquement sulfureux ("Well hello", "Rock n roll machine", "Hurry up and die") , tubes aux vocodeurs et claviers crapuleux (belle référence à Van Halen avec "Skinhead rock n roll" et "John Carpenter") ou même les deux (Les Experts rencontrent AC/DC sur "Hot for Nietzche") ! Au premier abord étrange et pompeux, ce nouvel album de Turbonegro se révèle être majestueux et témoigne d'une formation bourrée d'humour et maîtrisant autant les guitares que le second degré. Euroboy est en grâce, le basse/batterie casse la baraque et Tony Sylvester se révèle indispensable au chant. Putain, que c'est bon !!!