Transport League - Boogie from Hell Transport League a 20 ans (enfin, si on oublie leur break au milieu des années 2000) ! Et si le groupe n'est pas franchement connu dans nos contrées, son leader Tony Jelencovich est une des figures de proue du "rock" made in Suède. Outre d'autres combos, ce dernier a quand même pointé son nez sur les récentes tournées de Fear Factory ou Mnemic... et donne donc plus de retentissement à ce quatrième album Boogie from Hell. Une partie du menu est annoncé dés le titre : du boogie et de l'enfer (le petit monde du cornu est un thème cher aux Scandinaves qui le déclinent régulièrement ("Swing satanic swing", "Demon apparatus", "Doctor demon")), le tout sur fond de hard rock assez lourd et sacrément bien envoyé. Du début à la fin, le quatuor ne change pas de direction, à peine de vitesse (entre accélérations sur "Bitter sand" et "Hi-octane slave" ou ralentissements sur ... ah non en fait, ils ne ralentissent quasiment jamais) et nous emmène donc tout droit dans leur univers hard stoner avec un sens certain pour les mélodies hargneuses et les solos rocailleux. C'est sans sourciller qu'on arrive à destination avec un service irréprochable mais un poil stéréotypé.