Therapy? : High anxiety High anxiety sort au début du mois de mai 2003 et le moins qu'on puisse dire, c'est que la surprise est de taille ! Personne ne s'attendait à un retour en force de Therapy?, on pouvait penser que l'équilibre trouvé sur Shameless servirait les albums suivants, qu'Andy Cairns et ses amis assurreraient tranquillement le train avec des albums noisy rock qui s'écoutent agréablement quelques semaines et se rangent auprés des dernières productions "sympas mais sans plus" (seul Troublegum étant ressorti de temps à autres), mais non, le Therapy? qu'on adore est de retour ! Un petit larsen et ça démarre sur les chapeaux de roue avec "Hey Satan - you rock", Neil a déjà ses repères à la batterie et s'accorde parfaitement avec le reste de l'équipe, c'est lui qui donne toute la dynamique à ce titre, Andy est lui revenu à un chant plus rentre dedans, plus "punk" dans l'esprit et les guitares sont repassés au couteau à aiguiser, ça bastonne sec et ça tranche dans le vif, les compos retrouvent leur simplicité et leur efficacité d'antan ("Who knows", "Nobody here but us", "My voodoo doll"). Ceux qui ont aimé Troublegum il y a prés de 10 ans vont adorer ce High anxiety, véritable cure de jouvence pour Therapy? qui retrouve toute sa fougue et son envie d'en découdre ("Watch you go"). De ci de là, le groupe a mis quelques dorures sur ses titres, ici une disto assez claire ("Stand in line"), là un effet sur le chant ("If it kills me"), là-bas une guitare acoustique ("Limbo")... Des petites choses qui font qu'on ne s'ennuie pas durant High anxiety et qui permettent de donner une identité propre à chaque titre. Mise à part l'intro de "Not in any name" et sur la fin plus aérienne de "Rust", Therapy? balance ses riffs à vitesse grand V sans discontinuer, "Never ending", le titre caché est du même acabit, il a du être caché "pour la forme" car il aurait bien pu figurer sur le track-listing normal comme douzième titre...
Therapy? est de retour, entre les nouveaux fans qu'ils vont se faire et les anciens qui vont rappliquer prestement, ça va en faire du monde derrière eux, avec autant de carburant, ils peuvent repartir pour 10 ans de carrière !!!