therapy? Nurse Nurse est le premier véritable album de Therapy?, pour mémoire, il sort en octobre 1992 (donc en même temps que Automatic for the people de R.E.M., Liar de The Jesus Lizard, Piece of cake de Mudhoney ou encore Grave dancers union de Soul Asylum, le rock alternatif ricain domine la planète et les Irlandais apportent une réponse européenne sacrément tranchante ! "Nausea" comme "Teethgrinder" (tous deux placés en début d'album) font un carton et "Gone" montre que le groupe peut faire autre chose qu'un mix batard de punk, de métal et de rock. La caisse claire résonne comme dans une piscine mais Harvey Birrell est une pièce importante dans la signature sonore du combo, pas question de remettre en question ses choix. Tant pis si aujourd'hui, certains trucs peuvent sonner crado (le non moins sublime "Disgracelands" par exemple). Les petits gars de Belfast font ce qu'ils veulent et parmi les trucs qu'ils aiment, il y a cette idée de mélanger des tubes supersoniques qui provoquent une excitation immédiate à des morceaux bien plus tordus et difficiles d'accès comme "Deep sleep". Même si les Ricains les plus alternatifs soignent déjà bien plus leur production, Nurse ouvre les portes des Etats-Unis aux Européens qui y donnent quelques concerts dont un avec les Screaming Trees. Surfant sur son succès, le combo (et le label à savoir A&M Records qui est détenu par Polygram) passe l'année 1993 à sortir des disques de différents formats : le single "Accelerator", un split (avec Peace Together, projet formé entre autres par Peter Gabriel et Sinead O'Connor pour récolter des fonds pour aider la jeunesse d'Irlande du Nord), une compilation (Born in a crash) et plusieurs EPs : Opal mantra (avec l'éponyme inédit et trois live dont "Nausea"), Face the strange EP (avec "Neck freak", deux inédits parus sur la compil' et "Turn" qu'on retrouvera sur Troublegum) et Shortsharpshock EP (avec "Accelerator", deux inédits et "Screamager" qu'on retrouvera aussi sur Troublegum). Le planning est chargé, le combo occupe le terrain des ondes et des scènes qu'il enchaîne notamment avec Helmet et The Jesus Lizard.

Nurse place donc bel et bien ce point d'interrogation dans l'œil (et l'oreille) du rocker averti, quelques morceaux deviennent vite des incontournables ("Teethgrinder" ou "Nausea" sont encore très régulièrement joués en concert) et préfigurent de ce que sera le cultissime Troublegum.