C'est un duo vivant à Paris qui est à l'origine de Tales and Remedies en 2013, Guillaume compose et propose à Joanna de poser sa voix sur ce qui n'est alors que de petites ritournelles pop-folk. Le projet prend de l'ampleur quand il s'agit de passer sur scène où ils sont rejoints par de nombreux camarades qui jouent de divers instruments (violoncelle, trombone...). Ce premier album surnommé My superior world (c'est le premier morceau) paraît d'abord en digital avant de s'offrir une nouvelle vie au format digipak (avec un tracklisting un poil modifié) quelques mois plus tard.