rock Rock > Supergrass

Biographie > de la bonne herbe !

Plutôt que de découvrir par le texte ce qu'est le groupe Supergrass, écoute Supergrass is 10 !
Aprés la sortie de son best of, les britanniques sont allés enregistrer un nouvel album dans une grange aménagée en studio du côté de Pont-Audemer en Normandie ! Leur Road to Rouen sort à l'automne 2005...

Supergrass / Chronique LP > Road to Rouen

Supergrass : Road to Rouen Aprés avoir fêté son anniversaire avec Supergrass is 10, le quatuor (le trio s'est renforcé en 2002 avec la venue aux claviers du grand frère de Gaz, Robert Coombes) nous emmène à Rouen... Ca sent l'arnaque là non ? Qu'est-ce qu'on irait faire à Rouen ? La jolie photo qui sert de pochette donne un indice, et si c'était juste la route de Rouen qui était sympa ? Surtout si elle passe par "St-Petersburg"... Jolie photo mais livret quasi inexistant, il nous présente juste des tonnes de synthés et un piano (autre indice ?), je continue dans le hors-sujet mais c'est pas avec une aussi pauvre présentation que les groupes vont limiter le piratage... Je m'égare... Donc cette route... on sait où elle nous mène (Rouen) mais on ne sait pas comment on y va, et bien, on y va doucement et plutôt à pied sur de la Supergrass...
Je suis conscient que ce début de chronique est catastrophique, et c'est bien dommage car cet album est excellent... Il marque un tournant décisif dans la carrière du groupe qui laisse derrière lui les formats courts jouissifs taillés pour les radios ("Richard III") pour s'attaquer à des compositions beaucoup plus posées, adultes, pops et classieuses !
"Tales of endurance (parts 4-6)" donne le ton, guitare acoustique toujours à la relance, notes électriques qui se perdent dans un brouillard Floydien (on se croirait dans Wish you were here ! Pour les plus jeunes, on pourrait aussi se croire dans les récents opus d'Archive), quelques cuivres et Gaz débarque sans crier gare, pose sa voix chaleureuse, le rythme se casse, si Supergrass voulait surprendre, c'est réussi... et à tous les points de vue ! "St-Petersburg" et "Sad girl" restent dans la veine pop-rock avec quelques touches sorties du passé (je le vois un peu partout mais là encore, quelques intonations me font penser à la nonchalance de Syd Barrett). "Roxy" semble parti sur la même voie, ralentit et au moment de se garer, la machine remet les gaz sans lui (Gaz) et prend un chemin instrumental, cahoteux et inquiétant. L'escapade se termine avec l'interlude halluciné "Coffee in the pot", de quoi recharger les batteries et reprendre la "Road to Rouen", gimmick rock, rythme marqué et refrain plongeant, à nouveau Supergrass nous désarçonne avec talent... et continue de porter quelques coups ... dans les dents avant de nous soigner avec "Low C", balade champêtre où les pianos ont plus d'importance que les guitares. On touche au but, c'est la "Fin", on est arrivé, fatigué par le voyage, on s'endort calmement. Supergrass a déjà fait un sacré bout de chemin mais continue de tracer sa propre route avec classe. Quelle sera la prochaine étape ? Peu importe, on les suit...

[en] roadtorouen.com (135 hits)External ]

Supergrass / Chronique LP > Supergrass is 10

supergrass is ten Supergrass a 10 ans ! Et oui, déjà... Ca fait tout drôle quand on a connu les débuts (médiatiques) du groupe avec l'album I should coco en 1995 et son tube "Alright". Power pop rock puisant son insouciance dans les années 70 et sa pêche dans le monde moderne, le trio formé de Gaz Coombes (chant, guitare), Mickey Quinn (basse) et Danny Goffrey (batterie) avait sorti un premier maxi avec "Caught by the fuzz" dés 1994, c'est avec celui-ci puis "Mansize rooster" que le groupe signait sur une major et s'attaquait au monde entier... Deux ans plus tard, In it for the money démontre que le premier album n'était pas un simple coup de chance et que le combo a bien du talent à revendre, tout le monde se bouge sur "Richard III" et Supergrass s'installe confortablement dans le paysage des groupes "brit-pop" qu'il faut suivre (aux côtés de Blur, Radiohead, Oasis, Pulp...). L'album éponyme Supergrass en 1999 est un poil plus pop ("Moving") mais fera parler de lui via le clip de "Mary", avec Life on other planets, la machine à tube immédiat refait parler d'elle ("Grace", "Seen the light", "Rush hour soul"), nouvelle tournée, nouveaux concerts plein de sueurs et de bonne humeur et voilà comment 10 ans sont passés depuis le premier CD du groupe (qui s'est formé en 93...). Tous ces titres (et d'autres) sont sur cette compilation qui en compte 21 au total, avec également une rareté (la B-Side "Wait for the sun") et deux inédits enregistrés pour l'occasion (un "Kiss of life" assez spécial et un "Bullet" très rock).
En plus d'avoir un très bon album de tubes (listés sans ordre précis), les possesseurs de l'album promo ont pour cover un vrai badge Supergrass is 10 collé sur le carton blanc, une attention très sympa, tout comme le groupe et ses titres, maintenant, on se remet de l'anniversaire et on attaque un nouvel album studio svp !