La création de Sparzanza remonte à 96, sous l'impulsion de 2 frères (Calle et David Johanneson, et oui, c'est un groupe suédois), un groupe "plutôt stoner" se monte, chacun fait un peu ce qu'il veut (et peut), qui chante ? qui joue de la basse ? Ce n'est pas trés clair, seul Anders Aberg tient la batterie fermement, le combo sort une première démo confidentielle (In between). Après un premier maxi (Wheeler dealer) dans la foulée, le bassiste de l'époque est remplacé par Johan Carlsson (ex-Dawn of Decay). Fin 97, un de leurs titres figure au track-listing de Welcome to meteorcity. Sparzanza va donner des concerts, enregistrer 2 nouveaux maxis (The sundancer et Pavement princess), et changer de chanteur ! Peter est remplacé par Fredrik Weileby. Leur première sortie avec lui est le partage d'un split CD avec Superdice : I love you ... both (2000), le label Water Dragon Records qui sort le CD décide de leur faire confiance et leur premier album Angels of vengeance voit le jour en novembre 2001. Une nouvelle tournée suédoise, des titres proposés au download sur leur site, du boulot et voilà qu'à la fin de 2003 débarque Into the sewers !