rock Rock > Sparkling Bombs

Biographie > bombes scintillantes

Sparkling Bombs représente le rock'n roll glamour (suffit de voir la pochette...) et bien fait dans toute sa splendeur, avec un son très british (très Rhésus...), à mon sens, un parfait accent anglais et des titres bien menés. Et pourtant, ils sont français, quelque part dans l'Est de la France, et nés bien après les années '70...

Sparkling Bombs / Chronique LP > Dead dreams from the silver gutter

sparkling bombs : Dead dreams from the silver gutter Sparkling Bombs, c'est une petite bombe (c'est le cas de le dire en fait), de punk rock'n roll bien propre mixé avec une touche glam et paillettes. Et leur cd s'écoute tout seul. "Prettie boy" part très vite, sur un rock dansant, aux grattes saturées, la voix accroche bien l'oreille, entraînante, et la chanson pourrait définitivement tourner sur les playlist des radios ! "Candy Floss girl" semble faire la moue, avec des petits c(h)œurs, une chansonnette qu'on trouverait dans un juke-box américain, un titre plaisant et rose fluo (un peu comme sur "Trust in dust"), dégoulinant, et en même temps, se plongeant bien loin dans l'univers des guitares qu'on fait sonner sur un coin de la scène, sous les feux... Difficile de résister à ce groupe, qui a détient les meilleurs atouts. Une bonne frappe, des grattes contrôlées, toujours lâchées au bon moment, un son lisse et une voix d'ado au timbre très Brian Molko...(Placebo). On se retrouve machinalement en train de danser et se déhancher avec "Blow my head away" ou encore "Drag king baby", assurément ma préférée, qui réveillera papa-maman quand ils avaient leurs blousons en cuirs cloués, leurs maquillage dégoulinants et qu'ils se frottaient leurs crêtes les uns contre les autres !
Vous l'avez compris, aux concerts de Sparkling Bombs, pour leur faire honneur, achetez du latex et teignez-vous les cheveux en rose et noir !