Originaire de Lausanne (Suisse), Songs of Neptune voit le jour à l'été 2008 et se compose d'un casting qui pique aux yeux puisque le groupe est composé d'actuels ou anciens membres de Shovel, Houston Swing Engine, To the Vanishing Point, The Ocean ou Yverdoom. Un hiver passe, le groupe répète, assure quelques dates avant de se rendre à l'été 2009 chez Santi Garcia et son Ultramarinos Studio (Espagne) où on été notamment mis en boîte plusieurs albums de Favez, HSE ou Tokyo Sex Destruction... Intitulé Tame the snake, le premier album de Songs of Neptune sort à la rentrée 2010 via Headstrong Records