So Was The Sun - By far the worst / In memory of the milk Le groupe So Was The Sun poursuit son petit bonhomme de chemin en multipliant les sorties (l'EP So was the sun en 2011, l'album Dead submarines en 2012, Dead sets en 2013...), les apparitions (notamment la compilation Go with my rock #2 en compagnie des Memories Of A Deadman) et les concerts (on te laisser regarder le bandcamp du groupe).... Les voici de retour avec un deux titres : deux morceaux c'est en général trop peu pour une chronique mais comme ces morceaux en valent la peine, pourquoi s'en priver ?

On les avait quittés avec un rock à grosse guitare, un chant à fleur de peau et un songwriting affûté, le groupe semble continuer sur cette voie avec le très robot-rock "By far the west" : la basse se fait immédiatement accrocheuse, la mélodie est efficace, le chant toujours aussi plaisant. "In memory of the milk", le second titre, est aussi une réussite en terme de songwriting, le chant semble très imprégné par Eddie Vedder (Pearl Jam), le groupe gagne en puissance et accroît également notre plaisir d'écoute. Puisqu'ils ne sont jamais vraiment arrêtés dans leurs activités, il est pas forcément pertinent de parler de "retour gagnant" alors on te dira plutôt que le trio apporte un joli nouveau parpaing à son édifice. La pochette, comme souvent avec les So Was The Sun, est plutôt classieuse. Et comme le groupe semble adorer battre le fer tant qu'il est encore chaud-bouillant, on devrait avoir de leurs nouvelles très rapidement.