So was the sun - Dead submarines Un bon petit groupe qui se rappelle à notre bon souvenir, c'est ce que l'on pense lorsqu'on tient le Dead submarines de So Was The Sun dans les mains. Et dès le premier titre, "I mean it", on est plutôt ravi de ces retrouvailles, le riff est simple, la chanson est bonne, la voix flirte toujours entre le rocailleux et le doucereux... C'est ce qu'on appelle un début sous de bonnes hospices. La suite ne fera que confirmer ce que l'on pense du groupe, les gaziers maîtrisent parfaitement leur big rock imprégné par les 90's, surtout cette fameuse alternance de moments calmes/furieux, sur le bout des doigts et Dead submarines rejoindra d'emblée la frange des albums qui collectionnent les bons morceaux sans prétention. D'autant que le groupe a insufflé pas mal d'urgence à ces compositions (le titre final "Monography") et que ce n'est pas pour nous déplaire. Mention spéciale pour "Wish you were not here" et "New organ", deux titres qui s'enchaînent comme une lettre à la poste, cultivant ce que le groupe sait faire de mieux.
Seul regret pour ma part et je chipote, qu'ils n'aient pas gardé cette identité visuelle racée du précédent EP, même si la pochette de Dead submarines reste jolie, qu'on se le dise.