Snurfu - Round two La recette d'un bon burger, c'est pas compliqué, c'est steak, salade, tomate, oignon, tout ça entre 2 pains. Pas besoin de rajouter des œufs, du poulet frit, de la tartiflette, du foie gras ou n'importe quel ingrédient incongru à vouloir penser révolutionner le machin, alors que c'est juste du gâchis. Et si les Snurfu faisaient des burgers, ils s'attacheraient à respecter la recette, en y apportant juste leur savoir-faire et leur envie. Mais le quintet suisse créé en 2009 n'a pas monté un food truck mais un groupe de rock. Et ils nous servent ce deuxième album, sobrement intitulé Round two. 10 titres, version "on installe tout sur les tapis, on branche les amplis et les micros, on se sert un petit malt, et on envoie le paquet". Pas de fioritures. Si tu veux une mise en bouche rapide, pourquoi ne pas écouter le titre "No fucks given" qui donne une bonne idée de ce bon rock mâtiné de quelques fulgurances hard rock légères (perso, je ne suis pas friand de hard, mais celui-ci est assez subtilement présent pour pouvoir être apprécié). Tout en maîtrise, Snurfu envoie presque 45 minutes sans réduire la cadence, et même quand ils t'annoncent une ballade ("Southern rebel ballad"), il faut croire que ça les amuse à moitié puisqu'ils remettent les Watts au bout de 30 secondes. Bref, du gros rock classique et puissant qui respecte les codes, je dirais même plus, qui les honore.