Rock Rock > Slime

Biographie > le slime, toute une époque

Slime est un combo du sud... du nord... Le rock alternatif un poil grungy n'a jamais déplacé les foules en France et les Slime malgré un album enregistré chez Stéphane Buriez n'ont rien changé... pas plus que les Thugs, Mud et autres Mad Pop'X ou alors, c'est bien aprés que le groupe ait cessé ses activités, car Slime n'aura pas survécu à son album et à la tournée qui suivra... A noter que l'on retrouve Greg (batteur) au sein de Soul-X.

Slime / Chronique LP > Through the key hole

Slime : Through the key hole Pour un premier album, Slime n'a pas lésiné sur les moyens en travaillant aux LB studios sous la direction de Stéphane Buriez qui trouve là l'occasion de montrer tout son talent de producteur mais aussi de créateur de son. Avec Through the key hole il montre qu'il ne sait pas que faire dans le gros métal et fait aussi dans la dentelle. Plus que par la production et l'enregistrement, le pape du métal français montre aussi son attachement à la musique "grunge rock" de Slime en prêtant sa voix au premier titre ("Would u ?"), ces choeurs d'outre-tombe donne le ton, l'album ne tape pas dans la franche rigolade.
Mais quel bonheur de l'écouter ! Parce que entendre du "Seattle grunge" de très haute qualité "made in France", c'est pas très courant. Oui "Seattle grunge" parce que les influences de Pearl Jam, Stone Temple Pilots, Alice In Chains et autres Soundgarden se font ressentir sur la musique de Slime. Une musique qui sait néanmoins rester personnelle et ne rentre pas dans les clichés du copier/coller.
Depuis les balades aux solo épurés où la voix eddievederisante se fait chaude ("Gorgeous", "The little place we'll live in") aux morceaux nettement plus énervés aux rythmiques plus lourdes ("My friends lie", "No way out"), Slime nous promène dans ces climats qui ont fait la réputation des villes du Nord ... approchez-vous du groupe, il dégage de la chaleur pour compenser les basses températures.
Slime, c'est un feu, parfois quelques braises apaisantes, parfois de grandes flammes qui vous lèchent les oreilles... Des oreilles émoustillées par la performance vocale que représente "Many Ways" et qui reconnaissent tout de suite à "1996" la capacité d'être un tube.
Avec cet album, Slime montre que l'on peut faire du "grunge mélodique" en France sans craindre les comparaisons (obligées) avec les créateurs du genre.
Je suis franchement épaté !