Avec des groupes comme Ampools, MunkyPosse, Aside from a Day, Gantz ou Stellardrive, Besançon montre depuis plusieurs années qu'elle est un vivier étonnant pour les groupes post-rock/metal/rock/émo-hardcore de tous bords. Avec Lead Orphans, le peuple bisontin a démontré qu'il savait également donner dans un émo-rock plus léger et prouve maintenant avec Slide on Venus qu'il peut également s'essayer avec succès la pop indie, romantique et énergisante. SoV, c'est donc Alban De Luca (ex-Realty), Victor Malé (Ampools, ex-Stellardrive), Thibault Malé (Milk in Plastic) et un certain Mathias Perles. Formé début 2007, le groupe écume rapidement les scènes de sa région natale, notamment aux côtés de Stellardrive ou Sorry for Yesterday. Après quelques semaines passées à composer, le groupe entre en studio pour y enregistrer son premier effort, baptisé Pixel avant d'intégrer un nouveau guitariste à l'automne 2007, puis d'élargir sa palette artistique. Mars 2008, l'EP inaugural du groupe voit le jour.