Skøv - Skøv A quoi ressemble le punk rock en 2019 ? Les Polonais de Skøv ont une réponse : un mélange d'un peu tout qui respecte certains codes. Originaires de Wroclaw, le groupe formé fin 2017 cartonne déjà au pays (avec une démo livrée en 2018) et s'attaque à l'Europe avec ce premier opus éponyme blindé d'énergie. Forcément, ça joue vite, ça tape du pied et ça balance des riffs et des gimmicks harmonieux à foison, ça laisse de la place pour des chœurs (option punk hardcore), ça ne cherche pas trop à soigner les distos (même si la prod' de l'album enregistré au Perlazza Studio est plutôt très bonne) et il y a un discours engagé (la justice aveugle en artwork). Côté ajout extérieur, on note surtout le chant hurlé / éraillé façon screamo vener que si t'essayes de l'imiter, tu te pètes les cordes vocales au bout de 2 minutes. Ces mecs-là ont l'air de gamins (mate le clip de "Burden of crowd") mais gèrent déjà les temps forts et les temps calmes comme des vieux briscards ("Dust") et transmettent leur folie furieuse sans aucune retenue amalgamant tout ce qui passe et leur plaît. Comme ces jeunes loups ont les dents longues, tu risques d'en entendre parler ou de les voir débarquer dans un rade pas loin de chez toi pour foutre le balagan !