Originaire de New-York City, Skeleton Key est une formation indie-rock qui voit le jour au beau milieu des années 90, sous l'impulsion d'un certain Erik Sanko (il a notamment joué aux côtés des Melvins et a été membre de Sleepytime Gorilla Museum). En 1996, le groupe livre son premier EP, éponyme, se fait déjà remarquer par ses qualités artistiques et signe rapidement chez Capitol Records, chez qui sort l'année suivante un premier album long-format, intitulé Fantastic spikes through balloon. Le succès est au rendez-vous et le groupe (au passage nominé aux Grammys pour sa pochette) tourne alors avec des formations de la trempe de Girls Against Boys, Primus, The Jesus Lizard ou des Melvins.
En 2001, après quelques remous internes et changements de line-up, Skeleton Key signe chez Ipecac, le label de Mike Patton et sort Obtainium avant de connaître de nouvelles dissensions internes. Un EP (The Lyons Quintette en 2005) et quelques sept années de silence discographique plus tard, le groupe, toujours emmené par Erik Sanko livre un nouvel album au printemps 2012 : Gravity is the enemy.