Né de l'autre côté de la Manche en 2002, Silent Front pratique une noise intense, doublée de fulgurance rock/hardcore/emocore intenses et subversive, comme si Shellac avait du frayer avec Fugazi, le tout sous le haut patronage de Condense et The Jesus Lizard. D'un point de vue strictement discographique, le groupe, articulé autours de Phil Mann et Russel Whitehorn, use plusieurs batteurs, fait plusieurs fois le tour du Royaume-Uni, non sans oublier de s'exporter, et sort un premier EP, Delete en 2004. Une poignée de splits collaboratifs plus tard (un part an entre 2006 et 2008), un nouveau batteur venu stabiliser le groupe et voici que les Silent Front entrent en studio fin 2009 pour mettre en boîte leur premier album. Intitulé Dead lake, celui-ci voit le jour au printemps 2010 par l'intermédiaire de tout une pléïade de petits labels indépendants parmi lesquels deux frenchies : Bigoût Records (Sofy Major) et Rejuvenation Records (Revok, Pord, Use of Procedure...).