Bang ! Tout d'abord, le retour des $heriff en 2013 est quelque peu inattendu. Tout est parti de ce concert pour l'anniversaire de la TAF en 2012 à Montpellier, n'est ce pas ?
Oui, ça ne m'avait pas traversé l'esprit de refaire les $heriff, mais quand les autres sont venus me chercher, j'ai accepté.

D'ailleurs, le concert de Montpellier a été filmé, et le label Kicking Records sort un DVD de ce show à l'occasion de votre retour sur les planches : c'était une demande de votre part ? Le fait d'immortaliser le concert pour un DVD était-il déjà réfléchi à cet instant ?
Pas du tout. C'est un $heriff adjoint qui a eu cette idée. On ne savait pas ce qu'on en ferait, mais vu le résultat, on s'est dit qu'un DVD serait bien, car c'est rare d'avoir des concerts aussi bien filmés.

Histoire de clarifier les choses, parle-t-on d'une reformation des $heriff avec ce que ça peut laisser entendre dans un futur proche (nouveaux morceaux, tournée) ou d'une réunion éphémère, histoire de rebrancher les deux doigts dans la prise le temps de quelques bons gigs ?
C'est juste une réunion éphémère pour une poignée de concerts, pour le plaisir. Pas question de repartir en tournée ensuite.

Le groupe a déposé les armes à la fin des années 90's. Je ne vais pas te demander les raisons du split (mais si le cœur t'en dit, ne te gêne pas !), mais que s'est-il passé dans les années 2000 pour toi et tes camarades de jeu ? Vous est-il arrivé de repenser à une reformation du groupe durant cette période ?
Pour moi, c'était fini la musique, mais les autres ont fait des groupes (Concubins de la Chanson, The Hop La, ...). On n'avait jamais pensé rejouer ensemble.

L'engouement suscité après le concert de Montpellier t'a-t-il surpris ? Vous allez participer à de bons festivals, un label produit un DVD.... J'imagine qu'il est difficile d'avoir du recul, mais te doutais-tu que les $heriff en 2013 pouvait encore intéresser un public ?
Non, je n'y croyais pas du tout. Heureusement que la TAF avait prévu grand ! Tout ça m'étonne car je nous croyais oubliés.

Les Sheriff Quel regard portes-tu sur la scène punk rock actuelle, vous qui avez été un fer de lance de la scène alternative française ? Un tribute Génération Sheriff est paru en 2008 chez Kicking Records avec une tripotée de groupes que vous avez clairement inspiré. Quels sont tes préférés ?
Je ne connais pas les nouveaux groupes, je suis déconnecté côté musique. Pour le CD Génération Sheriff, mes préférés sont les Merzhin, leur version étant meilleure que la nôtre. J'aime aussi celles de Flying Donuts et de Guerilla Poubelle. Free For All m'a bien fait rire. Mais tous sont intéressants.

J'imagine que ce retour du groupe sur les planches doit te faire ressasser pas mal de souvenirs et d'anecdotes. Globalement, de quoi es-tu le plus fier dans l'histoire du groupe ? Et si tu avais la possibilité de revenir en arrière et de changer quelque chose, quelle serait-elle ?
Je suis surtout fier de nos concerts et de notre live Les 2 doigts dans la prise. Pour les regrets, je ne vois pas : on a fait ce qu'on a pu.

Comme je l'ai déjà rappelé, c'est Monsieur Cu ! de Kicking Records qui sort le DVD avec une distrib' PIAS. Avez-vous été approché par des majors pour une reformation ou autre ? C'est important pour vous de travailler en confiance avec des proches ?
Non, pas de contact avec les majors. On a toujours essayé de travailler avec des proches, et maintenant plus que jamais. On ne veut pas de pression.

Si tu devais résumer les $heriff en un mot, quel serait-il ?
Vélocité, fidélité.