Si Kyuss avait décidé de se payer un petit crossover avec Clutch, qui aurait lui-même picolé pas mal avec Led Zep, Soundgarden et Stone Temple Pilots, pour finalement finir la nuit avec Down, sans doute que l'on aurait abouti à quelque chose de vraiment cool. Par chance, Jesse Leach, l'ex-gueuleur de Killswitch Engage (ou KSE pour les intimes que nous sommes, sic) a eu la riche idée de se lancer dans un projet ressemblant trait pour trait à notre petite intro. Et le résultat mérite largement que l'on y pose les deux tympans et plutôt deux fois qu'une... car bien que méconnus de ce côté de l'Atlantique, les ricains de Seemless proposent rien moins qu'un véritable crossover entre stoner bluesy alcoolisé et heavy metal crasseux, pour un résultat qui ne peut que s'attirer les faveurs des amateurs du genre. Après un premier album éponyme en 2005 en forme de coup d'essai, le combo remet le couvert l'année suivante avec le choc frontal "What have we become", le gros pavé dans la marre d'une scène nord-américaine trop souvent à genou devant les émo-kids acnéiques toujours prêt à faire vibrer le tiroir-caisse.