rock Rock > Screaming Maldini

Biographie > Paolooooooooooooo!!!!

Les Screaming Maldini sont de Sheffield et sont six personnes (extrait de la bio du label) : "4 garçons, 2 filles, des guitares, des trompettes, des claps, des chœurs, des violons, des percussions, des arcs en ciel...". Retiens bien les arcs en ciel parce que ça résume bien la musique du groupe : de la pop qui sent bon la joie de vivre. Avant Secret sounds via HipHipHip label en 2011, le groupe a sorti un paquet de disques toujours sous la forme d'un EP : Screaming Maldini and The Mouse en 2009, Screaming Maldini and the kookaburra et Restless hearts and silent pioneers en 2010. Voila, c'est à peu près tout.

Screaming Maldini / Chronique EP > Secret sounds

Screaming Maldini Je l'aime plutôt bien cette tendance actuelle des noms de groupes avec un joueur de football des années 90 : Think Kastendeuch, Vanessa Van Basten et désormais les Screaming Maldini qui font l'objet de cette humble chronique. Le célèbre et indéboulonnable défenseur italien à la gueule d'ange méritait bien ce genre d'hommage. Et là, après ce déluge d'inventivité, le sang monte un poil au cerveau et la créativité du chroniqueur de base s'emballe : à quand un Maradona's Big Nose, ou un Tyson Bites Holyfield's Ear (parce qu'il y a pas que le foot dans la vie, merde...) voir un Bubka In The Sky (la perche, c'est super indé') ou les Naked Manaudou, ok celle-là elle est facile. Mais si tu as un groupe et que tu galères à te trouver un nom, vas-y, c'est ma tournée.
Avant de parler de musique, car c'est bien le sujet de cet article, félicitons HipHipHip qui croit dur comme fer, et ils ont raison, dans leur poulain. Secret sounds, c'est un sacré bel objet : un 45 tour + un EP 4 titres, une belle pochette et un packaging rigide méga-classe. L'avoir dans les mains, ça fait saliver d'avance les papilles auditives et la suite confirmera notre impression. Le ton est pop, joyeux mais avec une pochette aussi colorée, tu ne t'attendais surement pas à du doom et moi non plus. Les Screaming Maldini sont heureux de vivre et c'est contagieux, après quelques écoutes, on l'est aussi. De la pop légère très bien produite et orchestrée habilement, voilà en gros ce que le groupe à offrir, quand le tout est en plus doté d'un songwriting assez solide pour tenir en haleine durant les 4 titres de Secret sounds, difficile de ne pas être comblé par un univers aussi outrageusement ensoleillé.
D'ailleurs, au rayon des influences totalement assumées, si t'es un peu fan de pop 60's, tu feras facilement le lien avec un groupe de plagistes, sauf qu'eux préférait les animaux. Et vous, vous aimez les chiens ?