rock Rock > Room 204

Biographie > à fond les balloons...

Une batterie, une guitare, pas de chant, c'est sous cette formule on ne peut plus rudimentaire qu'évolue Room 204, basé en cette bonne ville de Nantes. Aymeric et Pierre-Antoine (Papier Tigre) animent ce projet depuis 10 ans en duo (un de plus, hé oui !) en confrontant math-rock et noise, une fois Fugazi, Shellac, Ricaine et autres Don Caballero ingurgités. Après des splits avec G.I. Joe et Chevreuil entrecoupés de participations à des compilations ainsi qu'un premier album éponyme, puis de Trans panda, le binôme revient sur le devant de la scène avec Balloons, un troisième album aux allures de EP (8 titres pour 14 minutes) via Kythibong pour la sortie Vinyl + Mp3 du coté français de la planète et grâce à Stiffslack pour sa venue au monde par la face occupée par le pays du soleil levant.

Room 204 / Chronique LP > Balloons

Room 204 - Balloons Etrange décor que celui-ci. Une toile de l'artiste Keiko Tsuda encore sur son chevalet, "One Second Riot", l'oeuvre cinématographique de Ed Wood Jr diffusée sur le téléviseur hors d'âge en arrive à son Generic de fin, un automate scande sans motif apparent et de façon régulière "NoHayDeaz !, NoHayDeaz !, NoHayDeaz !" alors que des bols de Chips de la marque "Chick Peas" gisent sur la table basse. On ignore où l'on navigue et pourtant on a l'impression d'y avoir déjà mis les pieds. Ce cocon, bien que fait de bric et de broc mais comportant de sublimes Poutres apparentes est à la fois douillet et réconfortant. Et pour cause, on étouffe littéralement si on conserve son Passe Montagne une fois la porte franchie, la cheminée sur laquelle trône fièrement un buste de Chevreuil abritant de magnifiques flambées. Il est seulement Fordamage que les propriétaires n'ait pas pris plus de soin quand au choix du papier-peint : cette répétition d'inscriptions "Slashers", en couleurs criardes et disposées en diagonale, n'est pas du meilleur effet.
Placé dans ce quartier et à 37500 Yens la semaine, c'est à se demander qui d'autre qu'un Mannequin peut se permettre de louer un tel "one-room flat" mais c'est une fois la porte refermée que l'énigme de cette Room 204 trouve toute son explication.