The Rebel Assholes - Follow the line Ouais, The Rebel Assholes est de retour ! A l'aube d'entamer une tournée avec les Burning Heads et Not Scientists, le quatuor de Montbéliard a repris le chemin des studios pour nous proposer Follow the line, un EP agrémenté de six nouvelles compositions et d'une reprise, ainsi qu'un DVD de leur périple en Chine et au Japon en 2013. Attachez vos ceintures, ça va secouer !!!

Le DVD tout d'abord. L'objet retrace les aventures d'un groupe de punk rock en tournée dans deux pays où ils ont tout à prouver car (quasi) inconnu au bataillon. Le tout avec son lot de galères, de fun et de rock 'n' roll. Une immersion au sein d'une culture à part, où la joie d'envoyer le bois dans des clubs biens équipés se mêlent aux doutes suite au plantage du promoteur chinois, laissant le groupe sans roue de secours. Mais le mieux est que tu te régales avec les images de nos quatre Français dans les contrés du soleil levant.

Le CD (ou le vinyle) ensuite. Du Rebel Assholes tout craché : des mélodies à la pelle, de la puissance en veux-tu en voilà, et bien sûr des chansons vraiment bien branlées. Faut dire qu'on commence à avoir l'habitude, mais personnellement, je ne m'en lasse pas. Après une intro bien sentie, « Road sweet road » s'impose déjà comme un tube en puissance. J'ai beau connaître le titre par cœur pour l'avoir entendu plusieurs fois en concerts, je ne peux que m'enthousiasmer quant au rendu dynamique et entraînant du morceau sur disque. « Addictions » est le parfait compromis pour les amateurs de passages mélancoliques et les aficionados de refrains rageurs. « Blind followers » est lui aussi un morceau entraînant avec ce très joli travail de Jean Loose au niveau des voix et un refrain déjà inoubliable. « Follow the line » est tout simplement du 100 % Rebel Assholes avec tous les ingrédients que le groupe sait mixer avec brio depuis le début de sa carrière. « Digital age » déboule sans crier gare à 100 à l'heure, et s'avère être (lui aussi) une réussite, bien que sortant des sentiers battus. Et après avoir commencé un tube, pourquoi ne pas terminer le merdier avec un autre tube ? « TV news » est mon deuxième coup de cœur sur cet EP qui regroupe l'ensemble des facettes d'un groupe fun mais appliqué. Cerise sur le gâteau, c'est la splendide reprise de la version punk de « Hey you » des Burning Heads qui clôture le disque, reprise avec laquelle le groupe crie son amour pour les Orléanais et impose sa patte en mode patron.

A l'ouest, rien de nouveau. A l'est non plus, et c'est bien ça qui est bon : The Rebel Assholes confirme une nouvelle fois son talent et son ouverture d'esprit avec les brûlots composant Follow the line. Parfait, juste parfait. Encore une bonne raison pour sortir de chez soi et aller prendre une bonne dose de punk rock en concert, car TRA passera forcément près de chez toi ! Bonzaï !!!