The Rebel Assholes - headed for dysphoria C'est avec joie et excitation que je t'écris à propos du retour discographique de The Rebel Assholes. Pas mal de va-et-vient de personnel depuis 2016 (départ de Jean Rem, arrivée de Math, départ de Jean Loose, retour de Jean Rem, ok, tu as suivi ?) et malgré le changement de voix lead (c'est dorénavant Jean Rem qui s'y colle), ça ne change pas de voie, stylistiquement parlant. Nouvel EP donc avec (Headed for) disphorya mis en boîte au Cube Studio en début d'année, le retour aux affaires est aussi passionnant que réussi, le punk rock délivré par les gars de Montbé étant toujours aussi incisif ("Heads on pikes"). Les refrains entêtants abondent ("Dysphoria", "Six feet under"), les mélodies sont toujours aussi bien senties (tout comme les guests, en la personne de Dani Llamas de Gas Drummer sur "A new world in our hearts"), tandis que la respiration de milieu de disque ("A needle in a haystack") s'avère lourdement suffocante. Même si les types n'ont jamais disparu des radars, cette nouvelle galette des Rebel est une bonne nouvelle à double titre : le groupe a encore de beaux jours devant lui, et je me réjouis d'avance des concerts à venir.