the real mac coy - in the distance Plus proche du grunge radiophonique de Nickelback que du stoner, The Real Mac Coy propose un album relativement sage et classique qui verse dans le simple exercice de style. Pas vraiment la came qui fait rêver votre serviteur même si le groupe a derrière lui un beau CV live, ayant joué notamment avec Glowsun, Hangman's Chair ou encore Karma To Burn. Si la musique de Real Mac Coy doit se révéler sympathique en concert elle peine quand même à prendre de l'ampleur sur un album où la prod ne l'aide pas à décoller. La faute notamment à une basse trop en retrait qui laisse les morceaux en flottements et à des tempos un peu à la traîne. L'exécution est correcte, avec un chanteur qui se la joue James Hetfield période Load/Reload et un soliste qui se défend plus que bien, pour le reste, pas de surprises ni de folies. Du classique de chez classique. A ranger dans la catégorie tout-venant.