rock Rock > Presidents of USA

Biographie > présidents des Etats-Unis, rien que ça

Raaaaah, les Presidents of USA... une partie de ma jeunesse... LOL ! A voir les dates, j'ai pris un coup de vieux... Et oui, déjà 10 ans qu'est sorti leur album éponyme (The Presidents of United States of America, 1995 !) et sa kyrielle de tubes ("Lump" et "Peaches" pour les plus connus), ça fait alors 2 ans que le groupe de Seattle écume les bars et les salles de concerts, leur premier CD d'abord sorti dans l'anonymat le plus complet en 1994 est racheté par Sony qui fait d'eux des "stars" mondiales en quelques mois... Les tournées qui suivent leur laissent peu de répit et ils enchainent avec un deuxième album, II dont on retient surtout "Mach 5", les charts les boudent et le groupe, fatigué, se sépare.En 2000, on a le droit à une reformation du trio (Dave Dederer, Chris Ballew et Jason Finn), ils sortent Freaked out and small mais ne donnent qu'un seul concert... C'est à nouveau la fin du groupe...2003, le groupe remonte sur scène, il retourne aussi en studio et en février 2005, Love everybody est dans les bacs français (il est sorti en août 2004 outre-Atlantique). Rock is not dead !!!

Interview : Presidents of USA, interview des Presidents of the USA (fév. 2005)

Presidents of USA / Chronique LP > The Presidents of United States of America

the presidents of usa Pour les 10 ans d'un album cultissime, rien ne vaut une réédition qui tue... The Presidents of United States of America nous revient donc dans les oreilles même si les mélodies de "Kitty", "Lump", "Peaches" et autres "Naked and famous" n'ont jamais quitté notre mémoire. Tout au moins pour ceux qui ont vécu le milieu des années 90 avec des oreilles aiguisées au rock, pour les plus jeunes, le phénomène PUSA est difficilement expliquable... Les petits néo-punks de Green Day et The Offspring ont pris d'assaut les charts, le grunge a été enterré avec Kurt Cobain et débarquent ces Presidents of USA, à cheval entre les deux mouvements : les fringues et le son crade de Seattle mélangés à la déconnade, l'énergie et la simplicité du néo-punk. Et le monde succombe reprennant en coeur des textes bidons mais qui sonnent au diapason des coups de batterie pour foutre une ambiance de feu... L'album ne souffre d'aucune défaillance, l'histoire est en marche... 10 ans aprés, on nous offre ces titres, historiques, remasterisés et une ribambelle d'inédits qui datent de 94 et d'avant. Ces titres sont un peu en-dessous de la moyenne de l'album et on comprend pourquoi ils ont été laissé de côté, les petites voix et les tempos calmes n'étaient pas un bon choix artistique pour The Presidents of United States of America. Ensuite on a un paquet de titres démo et derrière le vieux son, le chant trafiqué et le délire ambiant, on sent déjà le talent de composer des titres percutants ("Kitty", "Lump"). Enfin on remonte encore le temps pour arriver en 1989 et même 1987 ! Ces titres parus sur des démos K7 sont ultra collectors et raviront les plus fans...
Comme si resortir cet excellent album avec des tonnes d'inédtst ne suffisait pas, ils ont ajouté un DVD... Essentiellement composé de clips (deux versions de "Lump", "Peaches", "Mach 5", "Tiny explosions") on y trouve aussi une version "répét" de "Jupiter" avec un certain Duff McKagan à la basse, un live de "Volcano" pour une émission (?) de TV et enfin un titre réellement capté dans les conditions du concert "Lunatic to love". Et un comme DVD bonus sans "commentaires audio" ne serait pas DVD bonus qui se respecte, le trio se pose sur un canapé pour regarder les clips et en parler... Ca ressemble davantage à une famille qui retrouve une vieille VHS et se remémore des vieux souvenirs ("j'ai toujours cette chemise !" ou "c'est mon frère là...") qu'un groupe ayant profondément réfléchi au message qu'il transmet au travers de son clip. C'est sympa mais c'est en anglais et pas sous-titré donc à réserver aux anglophones...
Conclusion : même si tu as l'original, achète celui-ci !

Presidents of USA / Chronique LP > Freaked out and small

presidents of usa : freaked out and small Freaked out and small est le troisième album des Presidents of USA, l'opus précédent n'a pas connu le même succés que The Presidents of United States of America mais tenait la route, celui-là sort en 2000 et ne convaincra personne... Les ricains ont perdu le sens du tube, ils se contentent de faire des petites chansons (la moyenne ne dépasse pas les 3 minutes) sympatoches mais sans plus ("Tiger bombs", "Last girl on Earth"). Seul "Tiny explosion" avait de l'énergie à revendre, les autres manquaient vraiment de punch, la sauce ne prennait plus... Aujourd'hui (18 avril 2005), cet album ressort et devrait connaître le même sort... Même si ont été ajouté en bonus un gros paquet de titres, car sur ces 10 titres supplémentaires, on n'a que 2 inédits, 8 étant des versions démo de ceux qu'on vient d'entendre... Et ils n'apportent rien... Les inédits sont des titres qui ont du être écrits dans une période "on va se marrer avec d'autres styles" puisque "Velvet universe" est plutôt du genre country et "Hand in hand" fait écho aux vieux standards du rock nord-américain, deux titres pas trés drôles et assez lassants... Freaked out and small était un petit album assez bizarre (qui portait donc bien son nom), sa réédition est un peu inutile, ou alors il était épuisé et la résurrection du groupe avec Love everybody les a fait découvrir à un public plus jeune avide de tout connaître des PUSA... Quitte à racheter une vieillerie, il faut se jeter sur The Presidents of United States of America qui lui vaut sacrément le détour, même si on a déjà l'original...

Presidents of USA / Chronique LP > Love everybody

presidents of usa : love everybody Dés les premières notes de "Love everybody", le titre qui donne son nom à l'album, on sait que les Presidents of USA sont réellement de retour ! Ils ont retrouvé la formule magique pour faire des morceaux simples (sans user trop de cordes !) et ultra efficaces, des titres dont les refrains sont appris en 12 secondes et repris en coeur par tout le monde à la première occasion. Si la pochette est loin d'être des plus inspirées, les 14 plages qui composent ce nouvel album des PUSA sont bien envoyées, avec leur son caractéristique et leur sens des cassures dans les rythmes toujours bien présents ("Some postman", 'Poke and destroy") dire que ces morceaux sont entrainants relève du pléonasme tant le nom des Presidents of USA est associé à "rock accrocheur qui balance"... Alors on a 14 titres pareil, construits sur la même base ? Et non, le trio met ici un peu de surf music ("Surf's down"), un peu de psychédélisme ("Shortwave"), un peu de country ("Munky River") et la blinde de mélodies évidentes ! Ils se permettent même un titre acoustique assez calme "Jennifer's jacket". En 3 minutes, on a fait le tour de presque chaque compo, pas le temps de tourner en rond ou de s'ennuyer, on est déjà passé à autre chose... C'est aussi ça la force des PUSA, enchaîner les riffs sans se soucier de leur portée sur l'auditeur, de toute façon, s'il les apprécie, il réécoutera le titre ! Et vu le plaisir qu'on prend à réécouter The Presidents of United States of America 10 ans aprés (d'ailleurs, le CD ressort en avril agrémenté de 12 titres bonus et d'un DVD avec leurs clips et des lives...), bref, vu le plaisir qu'on a à les écouter 10 ans aprés, on est quasiment sur que les "Clean machine", "Zero friction" et autres "5, 500 Miles" ont de beaux jours devant eux...