Poncharello - 220 Kv Après deux EPs et 5 ans à ruminer ses compositions, les Poncharello ont remis les doigts dans la prise pour prendre une grosse dose d'énergie électrique et nous la restituer sous la forme d'un premier album branché sur 220 Kv. Comme c'est de l'alternatif, on supporte la décharge et profite de titres bien envoyés, surtout les plus gras ("6 seconds", "Dry") et rocailleux ("Under the surface"). Ceci dit, éternels insatisfaits, on trouve (comme toujours) à redire sur le choix de certains sons de distorsions (parce qu'il est parfois très bon comme sur "Do it yourself", on a du mal à entendre celui plus old school de "Bring out the dead") ou sur le chant dont l'accent anglais et la tenue est toujours améliorable ("Silver plate" et ses "wohohoh" de comptoir). N'en reste pas moins que la dizaine de compos (très bien enregistrées par Mathias, ex-Unswabbed) balancent du bon riff sur une bonne rythmique avec un tas de petites choses qui viennent illuminer l'ensemble (le break ensoleillé de "Barstool" par exemple, le gimmick culte de l'instrumental "Kawasaki Todoroki express") pour attribuer nos encouragements à ce premier LP.