Plastic Smile - Black days
Les Plastic Smile se sont assemblés en 2010, "assemblés" car plusieurs de ses membres sont connus pour oeuvrer dans d'autres groupes (The Outsiders, Stereotryp et The Rebel Assholes) et ils n'ont mis que deux ans pour composer, enregistrer et sortir ce Black days. Un LP dans lequel on retrouve ce qu'ils aiment : un rock assez brut (comme la production et le son des guitares) pour établir une base (et une basse) solide puis là-dessus des riffs puissants, des grattes débridées, un arrière-goût de punk et surtout un chant super accrocheur (même si l'accent anglais est perfectible). Les dix compos s'enchaînent à vitesse grand V et s'il fallait s'arrêter de temps à autres, on passerait bien plus de temps dans l'ambiance de "The weak" ou "Blind and sober" qui bénéficient d'une excellente dynamique et de passages "inattendus" (certains resteront médusés à la première écoute) mais finalement bien sentis. D'autres idées me semblent moins bonnes (sur "The anarchy") mais dans l'ensemble Plastic Smile a raison d'oser des "trucs" qui pourraient devenir leur marque de fabrique.