oui oui oui - ok ok ! Enfin ! Enfin on va pouvoir penser à autre chose que les savoureux dialogues d'un film porno, les délicieuses paroles du tube de Francky Vincent "Tu veux mon zizi" ou les excitations d'un commentateur de foot quand on entendra "Oui Oui Oui". Car c'est désormais dans mon esprit associé à un trio électro indie pop venu de Lyon qui sort avec Ok ok ! un premier album coloré. Ça fait quelques années qu'ils tournent dans leur région grâce à deux EPs mais ils n'étaient jamais remontés jusqu'à mes oreilles, c'est chose faite. S'ils aiment doubler ou tripler les noms, jouer avec les images (va voir leurs clips), les gimmicks et les plans se succèdent sur des bases simples qui font le grand écart entre plans blues et rythmes électroniques, mais ils réussissent très bien à marier les sons (venus de samples étranges ou d'un violoncelle plus charnel) comme les voix (celles de Manon et des garçons et en particulier celle très délicate d'Arthur), amalgamant des ambiances assez diverses (l'enchaînement "Sweety" / "Lost") pour créer un univers qui leur est propre et clairement pas dénué d'intérêt. Alors, qu'est-ce qu'on dit ? "Oui" ! Trois fois "oui" !!!