rock Rock > O-ne

Biographie > premiers d'la classe

O-ne ou One est un groupe Rouennais qui existe depuis 2001 et regroupe derrière le capitaine guitariste chanteur Nemo : Marie à la basse, Pascal à la deuxième guitare et Alexis à la batterie. Le groupe voyage de salle en cafés (Kalif, Brooklyn café, Bateau Ivre) avec ses titres et d'autres groupes comme Tokyo/Overtones. Histoire de mettre les choses à plat, de faire le point avant de repartir de plus belle et de graver ses titres ailleurs que dans l'esprit des spectateurs, One enregistre en 2002 Flower slumber, un premier album "fait maison" mais qui bénéficie du mixage et du mastering réalisés au studio Icare.

O-ne / Chronique LP > Flower slumber

O-ne : Flower slumber Deux des choses importantes que négligent un peu trop les jeunes groupes sont la production et l'artwork. Les groupes font avant tout de la musique mais penser que ces "à-côté" sont négligeables est une grave erreur... Ici, la prod' de O-ne est honnête, mis à part l'éternel problème du son de batterie (celui des tomes surtout) et la basse (trop faible), l'album sonne correctement, par contre, le look de cet album est désastreux, entre pixelisation et goût douteux, on se demande qui est le plus fautif, certes l'album n'est pas destiné au grand public, mais un petit effort serait la moindre des choses !
Musicalement, et c'est quand même là qu'est le plus important, il en va tout autrement, on sent que O-ne a bossé ses titres, ses mélodies, ses textes, ses enchaînements... Le groupe s'autodéfinit comme rock atmosphérique, mais on peut tout autant parler de pop rock envoûtant, le côté "atmosphérique" étant peu présent. La majorité des titres sont calmes, très mélancoliques, s'en dégage comme une tristesse résignée ("George", "Killer"), mais d'autres laissent un sentiment de révolte surgir, ça donne un morceau comme le remarquable "Angel baby" qui rappelle Leave ... pour ceux qui les connaissent... Au rang des groupes qui ont du influencer O-ne, on peut sans risque citer Radiohead et Jeff Buckley, la voix claire de Nemo officiant dans le même registre (et en anlais), une voix qui n'hésite pas à monter dans les aigus mais qui a parfois du mal à les tenir ("Icall"). Les guitares alternent les notes et les accords, elles jouent sur la douceur, la délicatesse et la discrétion ("Inside"), elles se mettent rarement en valeur ("Anatomic") mais occupent le terrain intelligemment. Les 12 titres de ce Flower slumber sont une bonne carte de visite pour O-ne qui en persévérant dans cette voie et en améliorant les à-côté devrait pouvoir remonter la Seine et accéder à d'autres scènes...