Nurse Cette infirmière (Nurse, si tu as pris espagnol en première langue), ne vient pas te rendre visite pour t'apporter une soupe de carottes tièdes facile à digérer. Elle débarque avec son petit matériel métallique et va te triturer les oreilles pour te soigner des éventuelles pollutions sonores environnantes du quotidien (la variet' de ton voisin, la pop du monop', le phone R'n'B d'un blaireau dans le bus). Son secret, 4 instruments (la batterie de Simon, la basse de Ram, la guitare de Manu et la voix de Ben), forgés en Haute-Savoie, qui ont l'art de te tripoter les pavillons. Cette Nurse a un sacré tempérament, et elle arrivera sans problèmes à te faire gober les 9 pilules de ce premier album. Une décoction de fureur, de mélancolie et de rage sur une musique qui alterne violence et tension. Influencés par The Pixies (il y a d'ailleurs le titre "Pixies" qui n'est rien moins qu'un bel hommage) et At the Drive-in, Nurse parvient à faire le lien entre ces deux styles avec une première galette personnelle et aboutie. Une posologie sonore réussie, à prendre matin, midi et soir.